Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.



Coronavirus : les armes, le «premier produit de nécessité» des américains


Rédigé le 31 Mars 2020 à 15:37 | 0 commentaire(s) modifié le 31 Mars 2020 - 20:53


(Equonet-Dakar) - Les ventes d’armes explosent aux USA dans un contexte de propagation du virus dans la première puissance mondiale.


Contrairement aux autres pays occidentaux, qui se disputent des denrées alimentaires, de longues files d’attentes se forment devant les magasins aux Etats unis d'Amérique. Rien de surprenant vu ce qui se fait depuis le début de la crise. Cependant, le produit tant convoité pour faire face à cette guerre est impressionnant.  Des armes, pour se préparer aux éventuels cambriolages qui seront liés au vague de chômages qui frappera le pays. Si la maladie du coronavirus a été sous-estimé par le président américain, le « virus chinois » comme il l’appelle gagne de plus en plus de terrains dans les USA, conduisant certains Etats à déclarer un confinement.    

Comme à l’accoutumé, depuis le déclenchement de la crise sanitaire, certains produits de premiers nécessités sont pris d’assaut dans les magasins. Allant même jusqu’à se bagarrer pour un paquet de papier toilette en Australie. Il faut dire que la période de guerre au coronavirus a été très prises au sérieux par les populations dans la plupart des zones touchées, d’où l’anticipation à une éventuelle pénurie de denrées alimentaires malgré que les assurances sur la continuité des services de vente et la disponibilité des produits. 
 
La situation demeure de même dans l’empire de Donald TRUMP. Toujours hors du commun, et à l’image de leur dirigeant actuel, les citoyens des Etats comme New York, Washington et Los Angeles prennent le relais en termes d’approvisionnement en produits de secours.
 

 



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies