Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller à l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



Covid19 Afrique : l’Oms prévient d’une possible hausse des cas en cette fin d’année


Rédigé le 19 Novembre 2020 à 22:10 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Novembre 2020 - 16:52


(Equonet-Dakar) – L’Oms attire l’attention des gouvernements africains sur une forte hausse de cas de covid19 qui pourrait se produire durant les fêtes de fin d’année.


«Alors que la fin de l’année approche et que de nombreuses familles africaines prévoient de se réunir, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les pays à rester extrêmement vigilants face à une possible forte hausse du nombre de cas COVID-19. Cet appel intervient alors que 20 pays de la région connaissent une augmentation du nombre de cas», souligne l’organisation onusienne dans un communiqué transmis à equonet. 

«Après avoir enregistré une tendance à la baisse suivie d’un plateau, l’Afrique connaît une augmentation du nombre de cas depuis début octobre. Contrairement à la première vague de cas qui a été déclenchée par des zones à risque élevé en Afrique subsaharienne, la récente hausse a lieu principalement dans la région nord-africaine, où les températures commencent à baisser», fait-t-elle savoir. 

Selon le communiqué, 19 pays ont signalé une augmentation de plus 20 % de nouveaux cas au cours des derniers 28 jours par rapport aux quatre semaines précédentes dans les 47 pays de la région africaine de l’OMS. Le texte signale néanmoins que 17 pays enregistrent aussi une diminution de plus de 20 % du nombre de nouveaux cas au cours des derniers 28 jours, en comparaison des quatre semaines précédentes. «Il y a aussi davantage de signalements d’infections et de décès de personnels de la santé, en particulier parmi les plus expérimentés d’entre eux», note-t-il.  

«Les grands rassemblements et la mobilité ont été identifiés comme des facteurs de risque d’augmentation de la propagation de la COVID-19 et la saison des fêtes peut favoriser ces risques, résultant sur des évènements de super propagation», avertit l’Oms.  
 
Equonet



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies