Connectez-vous S'inscrire

Déclaration de la conférence sur les droits humains à l’épreuve de la crise migratoire tenue à dakar


Rédigé le 19 Septembre 2019 à 23:56 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Septembre 2019 - 00:07


(Equonet-Dakar) - La Conférence sur les Droits Humains à l’épreuve de la crise migratoire qui s’est tenue à Dakar, les 18 et 19 septembre 2019, à l’initiative du médiateur de la République du Sénégal et en partenariat avec le Projet DEMOS, a relevé les agressions xénophobes régulières perpétrées, ces derniers temps, en Afrique du Sud à l’encontre des migrants ressortissants de pays africains. Voici en intégralité la Déclaration faite dans ce sens.


Assassinats, violences, pillages, traques sauvages sont régulièrement exercés sur des personnes dont le seul tort serait d’être africains, de ne pas jouir de la nationalité sud africaine et de se trouver sur le territoire de ce pays.

La Conférence souligne avec force que ces tueries et violences aveugles traduisent une xénophobie d’un autre âge et remettent en cause les principes de fraternité et d’humanisme qui fondent le panafricanisme.

Ils représentent de graves atteintes à la sacralité de la vie et des Droits Humains.

La Conférence regrette les défaillances, dysfonctionnements et manquements qui n’ont pas permis de prévenir ces graves exactions, d’y mettre un terme sans délai, d’identifier et de sanctionner sévèrement leurs auteurs et de réparer les préjudices subis par les victimes.

La Conférence appelle la République d’Afrique du Sud à ses obligations de respect des conventions internationales protectrices des Droits de l’Homme, dont la Convention de Genève de 1951 ainsi que la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des peuples.

La Conférence prend acte des excuses et de l’engagement de la République d’Afrique du Sud à assurer désormais, avec vigueur, la protection des droits des personnes présentes sur son territoire.
La Conférence exprime sa solidarité aux victimes et renouvelle son attachement sans réserve au respect scrupuleux des droits des migrants, en toutes circonstances.
 
Fait à Dakar, le 19 septembre 2019
 
Ont signé
  • Maître Alioune Badara CISSE, Médiateur de la République du Sénégal ;
  • Maître Ali Sirfi MAIGA, Médiateur de la République du Niger, Président de l’AMP/UEMOA ;
  • Monsieur Rafael YANES MESA, Diputado del Commun des Iles Canaries, Chef de file du projet DEMOS ;
  • Monsieur Joao Portugal ; Coordonator Provedor de Justicia du Portugal
  • Madame Ngoné NDOYE, Présidente de « Femme Migration Développement Communautaire »  (FEMIDEC) ;
  • Monsieur Boubacar SEYE « Horizon sans frontières » ;
  • Madame Maimouna Aminata DIAGNE, Présidente de la Plateforme d’Accompagnement et de réintégration des immigrés sénégalais ;
  • Monsieur Pape SARR, Président de la Fédération des Sénégalais de la Diaspora (FSD) ;
  • Monsieur Souleymane DIALLO, Président de l’association OTRA AFRICA ;
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.