Connectez-vous S'inscrire

Des experts forestiers africains préparent un forum annuel pour mobiliser des fonds destinés à lutter contre les changements climatiques


Rédigé le 17 Août 2019 à 13:44 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Août 2019 - 18:19


(Equonet-Dakar) - Des experts en gestion durable des forêts venant de 18 pays africains se sont engagés à organiser annuellement un forum sur les investissements pour la Réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts (REDD+), en vue de mobiliser des fonds destinés à la lutte contre le changement climatique sur le continent. Des partenaires techniques et financiers s’engagent à leur côté.


La volonté en a été exprimée lors d’un atelier international sur la préparation des projets d’investissement pour la REDD+ en Afrique qui s’est tenu du 13 au 15 août 2019 à Abidjan. A cette occasion, une soixantaine d’experts africains de la REDD+, participants à l’atelier, ont adopté «Les Résolutions d’Abidjan» qui préconisent également la création et le maintien d’un réseau d’experts africains sur la REDD+. En plus, elles recommandent la promotion de mécanismes d’échanges entre les pays, l’engagement du secteur privé dans la REDD+ et la désignation de points focaux du réseau dans les cinq régions de l’Afrique.
 
Phillips Gareth, chef de division au département Changement climatique et croissance verte de la Banque africaine de développement (BAD), espère voir une mise en œuvre rapide des résolutions de l’atelier qui est un résultat fort intéressant. «La Banque est là pour soutenir vos efforts. Nous voulons aider à faciliter votre accès direct aux financements climatiques et nous allons aider à trouver des fonds pour appuyer les programmes dans les pays», a-t-il déclaré.
 
Représentant de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), partenaire de l’atelier, Koiro Fujino s’est félicité des échanges passionnants au cours de l’atelier. «C’est la première fois que je rencontre ensemble des experts africains sur la REDD+. Ceci est un premier pas, car nous avons beaucoup à faire pour aller de l’avant. Nous sommes prêts à accompagner les pays africains dans la lutte contre le changement climatique», a-t-il souenu.
 
Pour sa part, Juan Chang, spécialiste principal en Forêt et utilisation des sols au Fonds vert pour le climat (GCF) espère que les participants auront désormais une meilleure compréhension du fonctionnement du Fonds. «Cela a été une expérience enrichissante de suivre vos échanges... Nous vous encourageons à promouvoir davantage votre agenda de la REDD+, car en dépit des défis, nous observons un début de résultats», s’est-il réjoui.
 
«Cet atelier a permis à nos pays d’être mieux outillés pour accéder aux ressources du Fonds vert pour le climat. C’est ensemble que nous devons porter la voix de l’Afrique devant les instances de prise de décisions portant sur le financement de la mise en œuvre de la REDD+», a souligné Parfait Kouadio, conseiller technique, représentant le ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement durable, Prof. Joseph Séka Séka.
 
«Le dialogue interafricain et avec les parties prenantes reste nécessaire pour l’atteinte de l’objectif de la réduction des gaz à effet de serre. La Côte d’Ivoire continuera à jouer la part qui est la sienne pour la réalisation des propositions pertinentes», a-t-il promis.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 23 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le jeudi 23 janvier 2020, au palais de la République. Sur le plan national, sa communication a porté notamment sur le développement du secteur privé, le Conseil présidentiel sur le Plan national d’Aménagement et de Développement Territorial (PNADT).


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.