Connectez-vous S'inscrire

Economie : L’OCDE prévoit un redressement de l’économie mondiale, mais préconise une poursuite de l’action publique


Rédigé le 29 Novembre 2017 à 15:58 | 0 commentaire(s) modifié le 29 Novembre 2017 - 16:07


La croissance économique mondiale s’est affermie, sur fond de mesures de relance monétaires et budgétaires permettant d’étayer un redressement généralisé et synchronisé dans la plupart des pays, selon les dernières Perspectives économiques de l'OCDE.


(Ecofinance.sn Dakar)Le rythme de l’expansion devrait continuer d’accélérer jusqu’en 2018, mais la croissance reste inférieure aux niveaux observés lors de reprises antérieures, et des difficultés à long terme font obstacle à l’avènement d’économies plus fortes, plus inclusives et plus résilientes. 
 «Les Perspectives à court terme s’améliorent et le redressement est prometteur, mais il faut faire davantage pour compenser les retards passés», a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE M. Angel Gurría. 

 L’OCDE prévoit que l’économie mondiale connaîtra une croissance de 3.6 % cette année, de 3.7 % en 2018 puis de 3.6 % en 2019. Ces projections témoignent certes d’une légère embellie de l’économie mondiale depuis les Perspectives économiques intermédiaires publiées en septembre 2017, mais font aussi écho à des préoccupations qui concernent la dynamique à long terme. De fait, dans la plupart des économies de l’OCDE, la croissance sera modeste en 2019. 

 L’expansion devrait se poursuivre dans les grandes économies avancées. Aux États-Unis, la croissance devrait ressortir à 2.2 % en 2017 puis atteindre 2.5 % en 2018 avant de redescendre à 2.1 % en 2019 à mesure que l’expansion gagnera en maturité.  
 Dans la zone euro, la croissance devrait s’établir à 2.4 % en 2017 et 2.1 % en 2018, soit une révision à la hausse par rapport aux prévisions antérieures qui est à mettre au crédit d’une progression plus vigoureuse dans certains pays européens clés, avant de ralentir pour revenir à 1.9 % en 2019. 
 En Allemagne, l’économie devrait croître au rythme de 2.5 % en 2017, 2.3 % en 2018 et 1.9 % en 2019. La France devrait enregistrer une croissance de 1.8 % sur la période 2017‑18 et de 1.7 % en 2019, tandis qu’en Italie, le rythme sera de 1.6 % cette année, de 1.5 % en 2018 et de 1.3 % en 2019. 
Les prévisions révisées font apparaître une performance plus vigoureuse que prévu au premier semestre de 2017, dans un contexte marqué par une hausse de l’emploi, une politique monétaire accommodante et un raffermissement de la hausse de la consommation et de l’investissement. 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook