Connectez-vous S'inscrire

Edition 2019 de la semaine de l'inclusion financière dans l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa)


Rédigé le 13 Novembre 2019 à 18:05 | 0 commentaire(s) modifié le 15 Novembre 2019 - 11:38


(Equonet-Dakar) - La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) organise la deuxième édition de la semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, du 18 au 23 novembre 2019, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de l'UEMOA", a appris Equonet de l’institution.


L'objectif principal de cette deuxième édition est d'echanger avec les parties prenantes sur les enjeux de la digitalisation des paiements pour le secteur financier et les Etats membres de l'UEMOA, les risques liés à l'utilisation des nouvelles technologies financières ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour protéger les consommateurs des services financiers. Un benchmark est également prévu sur la question, en vue de partager les meilleures pratiques en la matière.

Outre la cérémonie officielle de lancement, le programme des travaux prévoit plusieurs panels de discussions, un forum de haut niveau et une foire de l'inclusion financière. Ces activités se dérouleront aussi bien au siège de la BCEAO que dans les huit directions nationales.

Les activités prévues au siège s'étaleront sur deux jours. La matinée du 18 novembre 2019 sera consacrée à la cérémonie officielle de lancement. Les travaux de la journée se poursuivront, avec l'organisation de cinq (5) panels portant sur (i) les avancées et perspectives de la stratégie régionale d'inclusion financière dans l'UEMOA, (ii) les technologies disruptives - leçons apprises et approches des régulateurs, (iii) les institutions financières de l'UEMOA à l’ère du numérique - opportunités et stratégies, (iv) la transformation digitale appliquée aux Administrations - initiatives identifiées dans l'UEMOA et impact sur la croissance économique ainsi que sur (v) la digitalisation des chaînes de valeur agricoles - opportunités pour les petites et moyennes entreprises (PME) et les producteurs ruraux.

La journée du 19 novembre 2019 au siège, sera consacrée à l'organisation d'un forum de haut niveau sur le thème "Promouvoir la culture financière pour une protection accrue des consommateurs". Les sessions prévues à cet effet porteront sur des thèmes tels que (i) les mécanismes de protection des usagers des services financiers de l'UEMOA - cadre réglementaire et initiatives récentes, (ii) les cadres de protection des consommateurs, et (iii) l'éducation financière des populations de l'UEMOA. De même, des ateliers parallèles sur le numérique au service de l'éducation financière des jeunes, des femmes, des agriculteurs et des petites et moyennes entreprises seront organisés.

Prendront part à cette manifestation, plus de 250 personnes provenant des ministères en charge des Finances, des banques, des systèmes financiers décentralisés (SFD), des établissements émetteurs de monnaie électronique (EME), des services postaux, des intermédiaires en opérations de banque, des opérateurs de télécommunication, des Fintech, du GIM-UEMOA, des institutions partenaires, d’organismes internationaux ainsi que de la BCEAO.

Dans les directions nationales, les activités s'étendront sur quatre jours, du 20 au 23 novembre 2019, au cours desquels seront organisés, des ateliers nationaux sur la digitalisation des paiements des Etats et des chaînes de valeur agricoles ainsi que sur les innovations en matière de services financiers. En outre, des sessions de sensibilisation sur l'éducation financière et la protection des consommateurs seront organisées dans les Etats.

La semaine sera clôturée, par l'organisation d'une foire sur l'inclusion financière dans les huit Etats membres de l'UEMOA, afin de permettre aux institutions financières de présenter aux populations, leurs produits et services et aux Autorités de supervision et de régulation, les procédures et mécanismes de gestion des réclamations des clients.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.