Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Emploi en Côte d’Ivoire : il est presque entièrement informel


Rédigé le 15 Mars 2021 à 07:00 | 0 commentaire(s) modifié le 17 Mars 2021 - 11:33

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – En Côte d’Ivoire, le secteur informel occupe l’écrasante majorité du marché du travail avec une part qui dépasse 93 pour cent.


«L’emploi en Côte d’Ivoire est presque entièrement informel (93,6 pour cent)», rapporte une récente note d’information de la Côte d’Ivoire qui s’appuie sur l’enquête nationale sur la situation de l’emploi et le secteur informel de 2016 (ENSESI 2016). Publié vendredi 12 mars 2921 par l’Agence Umoa-Titres,  le document précise que la part de l’emploi informel se réduit pour les travailleurs de niveau d’étude supérieur. Elle passe à plus 52 pour cent de l’emploi au moment l’emploi salarié représentait moins de 25 pour cent de l’emploi.

L’emploi est dominé par les hommes d’âge supérieur à 25 ans ayant un niveau d’études relativement peu élevé et résidant en milieu urbain. L’emploi indépendant occupe relativement plus les hommes, d’âge adulte (36-59 ans), sans niveau d’instruction et résidant en milieu rural.

Le document note que le salaire mensuel moyen de l’emploi salarié était évalué à 88 403 FCFA. Et souligne que le contrat écrit n’est, pour l’heure, pas généralisé dans l’environnement de l’emploi salarié dans son ensemble. Il note cependant que les personnes plus instruites ont de plus en plus recours à ce type de contrat. Et que les salariés passent en moyenne un peu plus de 10 mois en activité dans l’année, travaillent plus de 5 jours dans la semaine et plus de 40 heures par semaine.

En 2018, près de 49 pour cent des emplois étaient agricoles, plus de 26 pour cent des emplois étaient dans l’industrie, et plus de 44 pour cent dans les services, selon la note d’information.

Légère baisse du chômage

Le taux de chômage était estimé à 2,4 % en 2019 contre 2,8 % en 2013. En 2019, les femmes sont plus touchées par le chômage que les hommes : 3,1 % des femmes sont au chômage, pour 1,9 % des hommes. Les statistiques officielles indiquent que, de façon générale, le chômage est plus ressenti en zone urbaine (où il pourrait représenter environ 84,1 % contre seulement 15,9 % en milieu rural).

Sous-emploi

Le sous-emploi comprend les personnes actives occupées au sens du Bureau international du travail (BIT). Ces personnes représentaient 14,2 % de la population en emploi en 2016. Elle est en baisse de 4,7 % par rapport à 2014. Le sous-emploi touche davantage la population rurale (15,9 % de la population rurale) et les femmes (19,3 % de la population féminine).

Les enquêtes sur la situation de l’emploi en Côte d’Ivoire, réalisées en 2012 et 2013 sur un échantillon aléatoire de 11 600 individus sur l’ensemble du territoire, ont été mises à jour en 2016 pour introduire, pour la première fois, un volet secteur informel.

Population active

En 2016, la population en âge de travailler représentait 62,8 % de la population totale estimée à 23 950 475. Elle est constituée de 50,5 % d’hommes et de 49,5 % de femmes. Elle réside majoritairement en milieu urbain (52,8 %).

La population en âge de travailler en Côte d’Ivoire était majoritairement constituée de main-d’œuvre (58,2 %) avec environ 4 individus sur 10 classés hors main d’œuvre (41,8 %). Cette main-d’œuvre comprend les personnes en emploi et les chômeurs, c’est-à-dire, les personnes sans emploi actuellement disponibles qui sont à la recherche d’un emploi. En 2019, la population en âge de travailler s’élevait à près de 8,5 millions, dont 42 % de femmes. Elle a augmenté sur la période 2013-2018, et les projections jusqu’en 2020 suivent une tendance identique. 

Une dynamique notée sur l’emploi

Au cours de l’année 2017, 95 710 emplois ont été créés dans le secteur formel ivoirien selon le ministère en charge de l’emploi. Ce chiffre est en hausse de 11 % par rapport à 2016 mais reste en deçà du record de 96 942 emplois enregistrés en 2015. Environ 563 846 nouveaux emplois ont été créés en 2017 par l’économie formelle. En intégrant les emplois informels, ce chiffre pourrait se situer autour de 2 millions d’emplois créés entre 2011 et 2015.

En 2018, l’effectif des salariés du secteur formel a augmenté de 3,4 % par rapport à décembre 2017, ce qui correspond à une création nette de 33 054 emplois à fin juin 2018. Cette progression est principalement attribuée au secteur privé qui a enregistré 25 983 emplois nets, soit 79,0 % de la création nette.

L’expansion économique a certes été suivie d’une hausse de l’emploi en 2015, mais les emplois créés procurent des revenus relativement faibles. De 2004 à 2016, le salaire moyen en Côte d’Ivoire est resté inférieur aux moyennes africaines et mondiales. En 2016, par exemple, le niveau moyen des salaires évalué à 127 dollars par mois est en deçà de la moyenne africaine (156 dollars) et loin de la moyenne mondiale (858 dollars).

Deux tiers des emplois sont rétribués à un niveau moyen mensuel de 65 000 FCFA (99 euros), dans l’auto-emploi ou l’emploi familial (microentreprises et fermes agricoles). Les emplois dans les exploitations agricoles, industrielles et de services sont rémunérés à 350 000 FCFA (533 euros) en moyenne par mois. S’agissant des privilégiés du secteur minier et de la finance, ils perçoivent en moyenne entre 1,6 et plus de 2,3 millions de FCFA respectivement par mois (entre 2 400 et 3 500 euros).



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.