Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Energies renouvelables : construction tous azimuts de centrales solaires dans l’Uemoa


Rédigé le 9 Novembre 2018 à 11:15 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Novembre 2018 - 23:38


(Equonet – Dakar) - C’est un dynamisme constaté dans la construction de centrales solaires dans les pays de l’Uemoa. En effet, ces alternatives à l’énergie électrique se développent partout cet espace communautaire.


Représentant de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), Ibrahima Dabo en a fait la remarque lors de l’atelier de présentation du Projet Sie-Uemoa ouvert mercredi 7 novembre 2018, à Dakar.

Pour étayer son constat, M. Dabo, spécialiste de programme Politiques de l’énergie et Planification stratégique, a cité quelques exemples de projets d’interconnexion électrique qui accompagneront cette tendance évolutive des capacités de production au sein du Système d’Échanges d’Energie Électrique Ouest Africain (EEEOA).

Il en est ainsi du Burkina-Faso qui, selon lui, a procédé récemment à l’inauguration de la centrale solaire de Zagtouli de 33 méga watts (MW).

D’après M. Dabo, le Togo prévoit la conception, le financement, la construction, la mise en service, l’exploitation et la maintenance de la centrale électrique de Kékéli Efficient Power de 65 MW à Lomé.

A l’en croire, la capacité énergétique de la Côte d'Ivoire, en plus du barrage hydroélectrique de Soubré (275 MW) inauguré il y’a juste un an, va bientôt s’accroître de 25 MW, avec une centrale photovoltaïque bientôt installée à Korhogo.

Selon toujours lui, le Niger prévoit avec ses partenaires la mise en place d’une centrale solaire photovoltaïque de 20 MW à Goroubanda.

Les autres États membres ne sont pas en reste. A cet égard, il a évoqué le cas du Sénégal qui a mis en service récemment plusieurs centrales solaires totalisant plus d’une centaine de MW à Bokhol, Malicounda sans compter le parc éolien de Taïba Ndiaye (158,7 MW) en cours de construction.

Il a également fait état du cas du Bénin qui construit actuellement la centrale électrique thermique de 120 MW de Maria-Gléta, et entend jouer un rôle prépondérant dans le gazoduc ouest-africain (GOA).

Dans ce même élan, il a relevé le cas du Mali qui prévoit de mettre en service la centrale thermique de Kayes d’une capacité de 90 MW et celui de la Guinée Bissau qui a réaffirmé son objectif d’atteindre un taux d’accès à l’électricité de 65 pour cent à l’horizon 2020.

Né d’un partenariat entre l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la Commission de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le projet SIE-UEOMOA vise d’une part à permettre à tous les États membres d’échanger de l’information énergétique avec tous les autres États aux fins diverses, et d’autre part à permettre à la Commission de l’UEMOA d’avoir une vue globale sur la situation énergétique dans l’espace UEMOA.
 
Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 3 mars 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 3 mars 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 10 février 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 10 février 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.