Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



Fiscalité intérieure sénégal : 1 576,4 milliards Fcfa de recettes recouvrés au titre de l’exercice budgétaire 2019


Rédigé le 12 Décembre 2020 à 16:22 commentaire(s) modifié le 13 Décembre 2020 - 21:23

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste d'investigation engagé dans le suivi citoyen des obligations... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Sur un objectif de 1.600,8 milliards de recettes, la Dgid en a recouvré 1.576,4 milliards fcfa en 2019.


La Direction générale des impôts et des domaines (Dgid) a recouvré moins de recettes que prévu. Selon le rapport de présentation du budget 2021 du ministère des Finances et du Budget,  les recettes recouvrées par la Dgid au titre de l’exercice budgétaire 2019 s’établissent à 1 576,4 milliards Fcfa. Rapportées à l’objectif révisé arrêté à 1 600,8 milliards FcfaA, il se dégage une moins-value de 24,4 milliards Fcfa soit un taux d’exécution de 98,4 pour cent. 

«Ces réalisations sont nettes des certificats de détaxe pour un montant cumulé de 43,4 milliards FCFA contre 42,3 milliards FCFA un an auparavant ; soit une hausse en valeur relative de 2,5%», souligne le rapport.

«Comparativement aux réalisations de 2018, la Dgid enregistre un glissement positif de 21,4 % soit une hausse en valeur absolue de 278,2 milliards FCFA. Ce bond de la DGID se justifie principalement par le bon comportement des grandes lignes de recettes», relève-t-il.

Dans le détail, le document note des progressions qui ont été enregistrées principalement sur les lignes de recettes : «impôts directs» (+103,2 milliards FCFA), «taxes sur biens et services» (TBS) (+140 milliards FCFA), «Droits d’enregistrement et de timbre» (+ 5,8 milliards FCFA), «Contribution du secteur des Télécoms» (+26 milliards FCFA) et «Redevance fréquences radioélectriques ARTP» (12,7 milliards FCFA). 

Pour ce qui concerne les recettes fiscales, il signale que les impôts directs recouvrés sur l’année 2019 se chiffrent à 677,2 milliards FCFA contre un objectif de 670,4 milliards FCFA soit une plus-value de 6,8 milliards FCFA. Comparativement à 2018, la ligne «impôts directs» réalise un glissement positif de 103,2 milliards FCFA soit une hausse de 18%. 

Selon le rapport, les montants recouvrés en 2019 sur les TBS ressortent à 739,8 milliards FCFA. Rapportées à un objectif de 734,2 milliards FCFA, il se dégage une plus-value de 5,6 milliards FCFA soit un taux de réalisation de 100,76%. En glissement annuel, les TBS sont en progression de 140 milliards FCFA soit 23,3% en valeur relative comparées aux réalisations de 2018.

Le Fonds de sécurisation des importations de produits pétroliers (FSIPP) enregistre une hausse de 5 milliards FCFA comparé à 2018, soit 29,2% en valeur relative. La ligne «droits d’enregistrement et de timbre» affiche un glissement positif de 5,8 milliards FCFA soit 7,7% en valeur relative. 


Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies