Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.



Formation sur la gouvernance et finance d’entreprise : dakar, étape de la consolidation des compétences des structures d’appui à l’entrepreneuriat


Rédigé le 14 Octobre 2021 à 19:46 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Octobre 2021 - 00:11

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste d'investigation engagé dans le suivi citoyen des obligations... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Dakar a accueilli le premier atelier d’investissement readiness, un programme de formation de la première cohorte de structures d’appui à l’entrepreneuriat des jeunes entreprises financé par l’Union européenne.


L'heure de la consolidation des compétences et de l'analyse des besoins de financement des entreprises est arrivée. Après trois mois de formation en e-learning sur la thématique de la gouvernance et de la finance d’entreprise, la première cohorte de la formation Investment Readiness s’est rassemblée à Dakar pour quatre journées de formation en présentiel, a constaté equonet.

10 structures d’appui à l’entrepreneuriat (SAE) provenant de 8 pays de la sous-région sahélienne (Burkina Faso, Sénégal, Cameroun, Côte d’Ivoire, Togo, Ghana en passant par le Mali et le Niger) ont ainsi pu compléter leurs compétences dans les fondamentaux de la gestion financière et de la gouvernance d’entreprise à travers des tables-ronde sur le diagnostic financier, la formalisation des entreprises, et des partages d’expérience de professionnels de l’investissement.

A l’issue de cet atelier régional, les SAE consolideront leurs compétences avec des modules d'e-learning dédiés au développement (construction du business plan, relations avec les investisseurs) et à l’analyse des besoins de financement des entreprises (introduction aux outils de financement, négociations, etc.)

« Au-delà du dispositif d'e-learning, les binômes issus des SAE bénéficieront de façon individuelle, et ce pendant six mois, de 12 jours de mentorat en présentiel soit 2 jours par mois. L’objectif du mentorat est de travailler avec les SAE dans leur environnement habituel en vue de la transposition opérationnelle des compétences acquises en e-learning dans leurs programmes et pratiques d’accompagnement », complète Olivier Bokoga, expert et formateur du programme.

La formation Investment Readiness s’inscrit dans un projet global de renforcement des écosystèmes entrepreneuriaux et correspond au 3e volet du programme I&P Accélération au Sahel.

I&P Accélération au Sahel est une initiative d’I&P visant à accompagner les entreprises et start-ups de la sous-région sahélienne en démarrage dans leur aventure entrepreneuriale. Financé par l’Union Européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique, ce programme ambitionne de faire émerger des start-ups et des petites entreprises innovantes, compétitives, à fort potentiel de croissance et de création d’emplois, mais aussi renforcer le tissu entrepreneurial dans les 13 pays cibles de la sous-région sahélienne, peu convoitée par les investisseurs.



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies