Connectez-vous S'inscrire

GROUPE CONSULTATIF : les partenaires financiers s’engagent pour 7 356 milliards FCFA en faveur du PAP 2019-2023


Rédigé le 17 Décembre 2018 à 18:48 | 0 commentaire(s) modifié le 18 Décembre 2018 - 12:04


(Equonet-Dakar) - Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, et ses collaborateurs peuvent s’estimer heureux. Pour le financement de la deuxième phase du Plan d’actions prioritaires (PAP) 2019-2023 du Plan Sénégal émergent, ils ont reçu un engagement de financement de 7356 milliards de Francs CFA, soit a recueilli 14 milliards de dollars.


Le chef de l’Etat sénégalais l’a annoncé à l’issue de la réunion du Groupe Consultatif avec les partenaires techniques et financiers à Paris sur le financement du PAP.

Un montant qui va au-delà des objectifs initiaux du gouvernement sénégalais qui ambitionner de lever 2850 milliards de FCFA pour compléter le financement du son Plan d’actions prioritaires (PAP) 2019-2023.

Le coût global de ce PAP, qui va marquer le début de la mise en oeuvre de la deuxième phase du PSE, est de 14.098 milliards francs CFA.

«Le gouvernement est déjà parvenu à mobiliser 9414 milliards de francs CFA. A Paris, il sera donc à la recherche de 4684 milliards, dont 2850 devant provenir des partenaires techniques et financiers et 1834 milliards du secteur privé», rapporte l’APS citant une source du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

Pour consolider les progrès enregistrés à la première phase du PSE (2014-2018), le Gouvernement a élaboré le Plan d’actions prioritaires (PAP) 2019-2023 qui se base sur une analyse des meilleures pratiques tant au niveau national que mondial en termes de transformation structurelle de l’économie et de croissance.

Selon les autorités, cette second PAP vient renforcer les bonnes performances macroéconomiques, l’offre en services sociaux de base et accélérer l’éradication de la pauvreté. Cette politique de productivité, à travers le développement des infrastructures et la diversification du tissu industriel, constitue, le véritable socle pour garantir une émergence durable de notre économie. La seconde phase du PSE sera également mise en œuvre dans un contexte de renforcement de l’exploration et d’exploitation de ressources minières, notamment l’or, le pétrole et le gaz.

Pour réussir la mise en œuvre du PAP 2019-2023, le Gouvernement souhaite la mobilisation des ressources financières tant publiques et que privées. La stratégie de financement dudit plan repose sur une mobilisation optimale de ressources internes (publiques et privées) et sur un recours à des financements extérieurs (publics, privés, diaspora, etc.).

C’est à cet effet que le Sénégal organise, avec l’appui de la Banque Mondiale et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), un Groupe Consultatif, sa huitième édition  de table ronde, qui s’est ouvert ce matin et se poursuivra demain à Paris, en France.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 23 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le jeudi 23 janvier 2020, au palais de la République. Sur le plan national, sa communication a porté notamment sur le développement du secteur privé, le Conseil présidentiel sur le Plan national d’Aménagement et de Développement Territorial (PNADT).


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.