Connectez-vous S'inscrire

INDUSTRIE : Macky pour la transformation des matières premières


Rédigé le 17 Janvier 2019 à 19:04 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Janvier 2019 - 13:35


(Equonet-Dakar) - Macky Sall a abordé la problématique de l’industrialisation du continent africain qui s’avère capitale.


«L’Afrique en quête d’émergence ne peut se limiter à la seule exportation de matière première brute souvent mal rémunérée et à des prix aléatoires. L’Afrique qui émerge, c’est celle qui transforme ces matières premières pour créer des chaines de valeurs, créer de la richesse, de l’emploi, afin de vaincre le chômage endémique des jeunes», a-t-il dit.

Le chef de l’Etat qui présidait ce jeudi la conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique est d’avis qu’il faut réformer, innover et poursuivre les efforts d’amélioration de l’environnement des affaires pour attirer plus d’investissements privés et saisir les opportunités de délocalisation des entreprises.

«L’Afrique a besoin de partenariats. Nous avons besoin de profiter du retour sur investissement, de partenariat avec nos institutions internationales pour que l’accès au crédit puisse de faire de façon raisonnable. On ne peut pas tout le temps nous reprocher des risques en Afrique. Puisqu’il n’y en aucun. L’Afrique paie sa dette malgré les difficultés. Tous les crédits qui sont avancés sont payés. Il faut simplement qu’on nous permette d’avoir accès à des crédits sur des longues durées et à des taux réduits», a-t-il plaidé.

«Nous n’avons pas eu de plans Marchal, nous pouvons quand même avoir avec la communauté des pays alliés de l’Afrique des conditions d’accès aux financements qui doivent faciliter la construction. Mais, il est nécessaire qu’il ait en même temps un transfert de technologie pour que, dans 5 ou 10 ans, comme la Chine a à réussir à le faire, domestiquions ces technologies. Ceci pour qu’à notre tour, nous puissions produire des centrales électriques, capables de produire tout ce dont nous aurions besoin pour notre développement», a-t-il ajouté.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 23 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le jeudi 23 janvier 2020, au palais de la République. Sur le plan national, sa communication a porté notamment sur le développement du secteur privé, le Conseil présidentiel sur le Plan national d’Aménagement et de Développement Territorial (PNADT).


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.