Connectez-vous S'inscrire

L'Asie sur le point de devenir un marché dominant pour l'énergie éolienne


Rédigé le 21 Octobre 2019 à 09:55 | 0 commentaire(s) modifié le 22 Octobre 2019 - 18:23


(Equonet-Dakar) - L’Asie pourrait augmenter sa part de la capacité installée d’éolien terrestre de 230 gigawatt (GW) en 2018 à plus de 2 600 GW d’ici 2050, selon un nouveau rapport de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). À ce moment-là, la région deviendrait un chef de file mondial dans le secteur éolien, représentant plus de 50% de toutes les capacités onshore et plus de 60% de la capacité éolienne offshore installée dans le monde.


Selon le «Future of Wind » publié aujourd'hui par China Wind Power à Beijing, l'énergie éolienne mondiale pourrait être multipliée par dix et atteindre plus de 6000 GW d'ici 2050. Au milieu du siècle, l'éolien pourrait couvrir un tiers des besoins mondiaux en énergie et, combiné à l'électrification, réaliser un quart des réductions d'émissions de carbone liées à l'énergie nécessaires pour atteindre les objectifs climatiques de Paris. Pour atteindre cet objectif, la capacité éolienne terrestre et offshore devra être multipliée par quatre et par dix respectivement chaque année par rapport à aujourd'hui.
 
«Avec les énergies renouvelables, il est possible de créer un avenir sans danger pour le climat», a déclaré Francesco La Camera, directeur général de l'IRENA. Il ajoute : «Les technologies d'énergie renouvelable à faible coût telles que l'énergie éolienne sont aujourd'hui facilement disponibles, ce qui représente la solution la plus efficace et la plus immédiate pour réduire les émissions de carbone. Notre feuille de route pour une transformation énergétique mondiale à l'horizon 2050 montre qu'il est techniquement et économiquement possible d'assurer un avenir énergétique durable et sans danger pour le climat. Libérer le potentiel éolien mondial sera particulièrement important. En fait, l’énergie éolienne pourrait être la plus grande source unique de production d’énergie au milieu du siècle dans cette voie. Cela nous permettrait non seulement d'atteindre les objectifs climatiques, mais également de stimuler la croissance économique et de créer des emplois, accélérant ainsi le développement durable.»
 
Le nouveau rapport d'IRENA révèle que l'industrie éolienne mondiale pourrait devenir un véritable moteur de l'emploi, employant plus de 3,7 millions de personnes d'ici 2030 et plus de 6 millions de personnes d'ici 2050. Ces chiffres sont respectivement près de trois fois plus élevés et cinq fois plus élevés que le légèrement supérieur à un million d'emplois en 2018. Des politiques industrielles et de la main-d'œuvre saines qui s'appuient sur et renforcent les chaînes d'approvisionnement nationales peuvent permettre une croissance des revenus et de l'emploi en tirant parti des activités économiques existantes en faveur de l'énergie éolienne. développement de l'industrie.
 
Toutefois, pour accélérer la croissance de l’énergie éolienne mondiale au cours des prochaines décennies, il sera essentiel d’intensifier les investissements. En moyenne, les investissements annuels mondiaux dans l'éolien terrestre doivent passer de 67 milliards USD à 211 milliards USD en 2050. Pour l'éolien offshore, les investissements annuels moyens mondiaux devraient passer de 19 milliards USD à 100 milliards en 2050.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.