Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

L’exemple du nigéria et de l’angola montre que le fait de se doter de pétrole n’est pas toujours une aubaine


Rédigé le 18 Février 2021 à 08:22 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Février 2021 - 12:36


(Equonet-Dakar) – Se doter de pétrole n’est pas toujours une aubaine. Ross Harvey, chercheur à l’université de Johannesburg, explique pourquoi en citant le cas du Nigéria et de l’Angola.


En 2018, les exportations de carburant de l'Angola représentaient 92,4% des exportations totales du pays. Les rentes pétrolières - la différence  entre le prix du pétrole et le coût moyen de production - représentaient 25,6% du produit intérieur brut (PIB) du pays. En 2019, le pays se classait 148e  sur 189 pays dans l'indice de développement humain de l'ONU.

Les exportations de pétrole du Nigéria en 2018 représentaient 94,1% des exportations totales, les rentes pétrolières représentaient 9% du PIB. En 2019, il se classait 161e sur l'indice de développement humain  . Comme le montre clairement le graphique ci-dessus, les principaux producteurs de pétrole de l'Afrique subsaharienne sont regroupés autour de l'extrémité inférieure du spectre du développement humain et sont pour la plupart autocratiques.

Le Nigéria et l'Angola ont été caractérisés par une forme ou une autre d'autocratie pendant la plupart de leurs histoires post indépendance. L'autocratie sape invariablement les perspectives de développement d'un pays.

L'Angola a été plongé dans une guerre civile peu après l'indépendance en novembre 1975 . Il a ensuite subi une tentative de coup d'État infructueuse en 1977  .

Au Nigéria, l'équilibre des pouvoirs à l'indépendance en 1960 était tout aussi précaire que celui de l'Angola. Le Nigéria a subi deux coups d'État militaires  en 1966 et une guerre civile  de 1967 à 1970.
Mais pourquoi le pétrole alimente-t-il la consolidation du régime autocratique dans un contexte, mais pas nécessairement dans un autre?

Tout se résume à la manière dont le chef de la coalition au pouvoir extrait et distribue les rentes pétrolières. Dans mon livre, j'utilise un modèle de théorie des jeux développé par Milan Svolik, politologue à Princeton,  pour expliquer ces résultats politiques divergents.

En savoir plus : https://theconversation.com/why-being-endowed-with-oil-is-not-always-a-boon-the-case-of-nigeria-and-angola-153892
Ross Harvey/Chercheur



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.