Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

La BEAC table sur une croissance de 4,2% en RCA


Rédigé le 24 Juillet 2018 à 10:30 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Juillet 2018 - 10:39


Intervenant en fin de semaine dernière au terme de la réunion trimestrielle du Comité monétaire pour la République centrafricaine à Bangui, le vice-gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale, Dieudonné Evoumékou, a annoncé pour le pays, un taux de croissance économique de 4,2%.


La BEAC table sur une croissance de 4,2% en RCA
Pour le vice-gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), Dieudonné Evoumékou, la République centrafricaine (RCA) traverse une bonne phase économique. Le responsable qui s'exprimait en fin de semaine dernière à l'issue de la réunion trimestrielle du Comité monétaire pour la RCA à Bangui a indiqué que pour cette année, la croissance économique du pays pourrait atteindre 4,2%. Une croissance qu'il faudrait consolider, selon Evoumékou.
«Ce taux de croissance nettement au-dessus de la moyenne mondiale et de la sous-région est à encourager pour la stabilisation de la zone monétaire», a déclaré Dieudonné Evoumékou. Selon lui, il faudra faire encore relever plusieurs défis pour parvenir à une meilleure situation. «La BEAC est en train de relever les défis concernant, entre autres, la croissance, l'industrialisation, les réserves de changes», a-t-il laissé entendre.

Retour des opérateurs économiques

Cette performance économique de la RCA est à imputer aux activités dans les secteurs agricole, sylvicole, minier et commercial, mais également à un retour progressif de la confiance des agents économiques, expliquent plusieurs sources au sein du gouvernement.

 

Retour des opérateurs économiques

Cette performance économique de la RCA est à imputer aux activités dans les secteurs agricole, sylvicole, minier et commercial, mais également à un retour progressif de la confiance des agents économiques, expliquent plusieurs sources au sein du gouvernement.

Concernant le retour de confiance, la Banque mondiale avait débloqué avril dernier une somme de 5 milliards de francs CFA pour financer le renforcement des capacités du ministère centrafricain du Plan et de l'économie, mais surtout pour doter le pays d'un nouveau code minier plus attractif et susceptible d'attirer des investissements.

Selon le plan minier national établi avec l'appui de la Banque Mondiale en mars 1995, la Centrafrique compte au moins 470 indices minéraux constitués de substances énergétiques, non métalliques, de métaux non ferreux, de diamant et or. Mais jusqu'à aujourd'hui, seuls le diamant et l'or sont exploités... de manière artisanale.
 

la rédaction



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).