Connectez-vous S'inscrire

La Banque mondiale évoque les résultats élogieux du Sénégal dans l’alimentation en eau potable


Rédigé le 31 Août 2018 à 17:45 | 0 commentaire(s) modifié le 10 Septembre 2018 - 17:15



(Ecofinance.sn – Dakar) - Madame Louise CORD, Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée-Bissau, la Gambie et le Cabo Verde, a salué les efforts du Sénégal en matière d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement.
 
Elle l’a fait savoir hier lors de la signature de trois accords de financements d’un montant global de 220 millions de dollars, soit 123 531 000 000 F CFA, en faveur des secteurs de l’Eau, de la résilience et de l’éducation.
 
«Je voudrais d’abord évoquer les résultats élogieux du Sénégal dans le domaine de l’alimentation en eau potable et de l’assainissement et qui font de votre pays une référence en Afrique au sud du Sahara. La Banque mondiale est particulièrement fière d’avoir contribué à ces résultats grâce à un engagement constant dans le secteur depuis 1996», a-t-elle déclaré.
 
«En effet, en milieu urbain, le Sénégal a atteint la desserte universelle en eau potable et se hisse au premier rang des pays africains en matière d’accès à l’eau par branchement domiciliaire au réseau alors qu’en milieu rural, le Sénégal a atteint un taux de desserte en eau appréciable, estimé à 91 pour cent en 2017», a-t-elle poursuivi.
 
«Dans le sous-secteur de l’assainissement les taux d’accès sont certes moins performants avec des ratios estimés en 2017, respectivement en milieu urbain et rural à 67 pour cent et 42 pour cent. Cependant, ces chiffres se situent largement au-dessus de la moyenne africaine d’autant que la politique sectorielle mise en œuvre par le gouvernement présage de l’atteinte des objectifs de développement durable fixés pour la prochaine décennie», a-t-elle ajouté.
 
D’après elle, le secteur bénéficie, outre ces résultats palpables en matière de desserte, d’un cadre institutionnel approprié pour le financement durable des investissements et la pérennisation de la qualité du service public.
 
Papa Souleymane Seck



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook