Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



La Fao relève le caractère crucial de la qualité des semences pour nourrir une population mondiale en pleine expansion


Rédigé le 5 Novembre 2021 à 11:11 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Novembre 2021 - 17:01


(Equonet-Dakar) - Il est nécessaire pour les agriculteurs d’accéder à des semences de qualité dans le cadre de la transformation des systèmes agroalimentaires, estime la FAO.


S’ils doivent produire les 50 pour cent d’aliments supplémentaires qui seront nécessaires pour nourrir une population mondiale qui devrait atteindre 10 milliards d’ici à 2050, les agriculteurs du monde entier doivent avoir accès à des semences issues de variétés de plantes plus productives, plus nutritives et plus résistantes aux aléas climatiques, d’après l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).


«Il ne peut y avoir de bonnes récoltes sans bonnes semences. Les semences sont la pierre angulaire des systèmes agroalimentaires. Nous dépendons d’elles pour produire des denrées alimentaires, des aliments pour animaux, des fibres et des combustibles, et elles créent un environnement accueillant», a déclaré hier directeur général de la FAO, Qu Dongyu, dans l’allocution d’ouverture qu’il a prononcée lors de la Conférence mondiale sur le développement vert du secteur semencier, organisée par la FAO.


L’augmentation de la qualité des semences «résilientes face au stress climatique, l’amélioration de l’utilisation des ressources naturelles et le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle contribuent fortement à la hausse des rendements, au développement économique et à l’accroissement des revenus des agriculteurs», a estimé Fatma Ben Rejeb, directrice de l’Organisation panafricaine des producteurs agricoles, qui représente les petits agriculteurs d’au moins 45 pays. Elle a également rappelé l’importance des savoirs ancestraux des petits agriculteurs, en les présentant comme «les moteurs du développement agricole». 


La Conférence, qui se tient sur deux jours, rassemble un grand nombre de participants, dont des représentants de la société civile, d’organisations internationales, de Membres de la FAO et des secteurs public et privé, qui présenteront leurs points de vue, leurs études de cas et leurs priorités pour alimenter les discussions.


L’agriculture verte et résistante aux aléas climatiques, lorsque l’innovation est mise à contribution pour veiller à ce que les systèmes agroalimentaires puissent maintenir ou augmenter les avantages qu’ils procurent tout en émettant moins de gaz à effet de serre, est essentielle à la durabilité, a déclaré M. Qu. Il a ajouté qu’elle permettrait de concrétiser la sécurité alimentaire, d’améliorer le bien-être des populations, d’offrir des perspectives d’emploi et un travail décent à toutes et tous et de protéger la planète aujourd’hui comme à l’avenir. 


Le directeur général a déclaré: «La population mondiale est en pleine expansion et devrait atteindre 10 milliards d’ici à 2050. Nous devons produire 50 pour cent d’aliments supplémentaires pour pouvoir nourrir l’ensemble de la population. La seule manière de réaliser cet objectif est d’augmenter la productivité des cultures, grâce à la science et à l’innovation.» 


La Conférence est la troisième d’une série, la première s’étant tenue en 1999 à Cambridge (Royaume-Uni) et la deuxième en 2009 à la FAO, à Rome. 

Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.