Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Le Brexit … : un divorce sans fin


Rédigé le 31 Octobre 2019 à 12:16 | 0 commentaire(s) modifié le 1 Novembre 2019 - 12:24


(Equonet-Dakar) - PROLEGOMENES : Ah les Européens ! Ils parlent tellement de Nous les Africains. En tout temps, tout lieu, toute occasion, ils ont toujours leur mot à dire sur Nous. Ben, Nous aussi nous allons un peu parler d’eux. Oui, un peu seulement..,


 AH LE BREXIT !
Lorsque la Grande Bretagne prenant ses airs de vierge courroucée décidait de claquer avec véhémence et arrogance les portes de l’Union Européenne s’estimant sans doute sous évaluée devant ses autres « co-épouses » de l’Union Européenne,  elle pensait pouvoir s’en tirer à bons comptes pour savourer sa liberté recouvrée. Que NENNI !! Car voilà, depuis plus de deux ans que ce divorce est programmé et le Royaume Uni tarde à prendre ses cliques et ses claques et à quitter le domicile conjugal UE. La bonne dame anglaise n’imaginait certainement pas qu’il faille franchir tant d’écueils pour matérialiser un  tel divorce. C’est qu’il n’est pas toujours aisé d’intenter un divorce sans en maîtriser tous les contours et les conséquences.
 
Avertissement sans frais valable pour tous ceux et toutes celles qui seraient tentés par toute forme de divorce. Et les anglais l’auront appris à leurs dépens. Toujours perdus dans leurs tergiversations et autres valses –hésitations sans fin.  S’en ira, s’en ira pas ? That is the question. Comme ils aiment à le dire. Et nos amis ivoiriens, jamais à court d’idées de se demander avec leur humour décapant : « Mais ils veulent quoi même finalement ? Le beurre ( la liberté) l’argent du beurre ( tous les avantages de l’U.E) et …en bonus la fille du beurrier ( l’anglais langue de travail de l’UE) …Ben C’est trop beaucoup deh… »
 
Pour l’heure, nous assistons à un vaudeville européen qui n’en finit pas de nous intriguer, de nous méduser  et de nous…amuser. On aurait pensé Nous pauvres africains, que ce genre de situations ubuesques est toujours l’apanage de nos pays comme savent s’en gloser les « grands donneurs de leçons européens » quand il s’agit d’affaires « africainement » africaines. Avec ce BREXIT interminable et ses reports rocambolesques, on voit bien que le ridicule peut aussi élire domicile chez nos amis européens.
 
Sur ce chapitre d’ailleurs et dans d’autres circonstances, il nous revient de rappeler la situation ubuesque qui avait prévalu avec le litige sur les votes  à l’élection présidentielle américaine de 2004 entre le président Bush junior et le sénateur AL GORE.
 
Quand il a fallu recourir au recomptage des voix de l’Etat de Floride alors dirigé par le frère du président Bush en l’occurrence JEB , pour « aider » son frère de président à  « grappiller » des voix et gagner finalement ces élections- là. Comme dans certains pays africains qui sont voués aux gémonies à longueur de temps !! Qui l’eût cru ?

A l’époque, cela avait tellement amusé nos amis ivoiriens en proie aux critiques acerbes des occidentaux pour leurs élections présidentielles taxées de frauduleuses par les bien- pensants européens.
 
En effet, devant une telle situation de blocage chez la Grande Amérique, nos amis de la lagune Ebrié –qui en avaient entendu des vertes et des pas mures concernant leurs élections à eux- s’étaient portés volontaires pour offrir et gratuitement, leur « expertise » aux Ricains en leur envoyant, s’ils le veulent bien, des « observateurs » afin de résoudre leur dilemme électoral. Ce qui avait bien fait se pâmer la planète terre dans une franche rigolade : «  Faut pas fâcher, nous s’amuser » comme ils le disent si bien.
 
Trait d’humour certes mais qui n’en dénotait pas moins que nul ne détient la Vérité absolue en matière de démarche politique. Il apparait clairement donc que selon les circonstances, chaque partie oriente ses principes et ses convictions au gré de ses intérêts du moment.
 
Avec ce BREXIT  qui n’en finit toujours pas,  on  assiste à un véritable vaudeville politique qui n’honore pas l’Europe et surtout pas la Grande Bretagne. Plus de trois ans pour matérialiser  un divorce par consentement mutuel pour incompatibilité d’humeur. Il faut être English pour le faire. Sous ce rapport, elle n’est pas loin de mériter son surnom de « Perfide Albion »  que lui accolent les français. Et à juste titre, au vu de ses atermoiements sans fin qui tiennent en haleine toute l’Europe et même le Monde entier. Pendant tout ce temps, le partenaire UE contrit et toujours follement amoureux de sa belle insulaire, accepte les sautes d’humeur et autres lamentations lascives de sa dulcinée britannique dans l’espoir qu’elle reviendra bientôt dans le lit conjugal. Ben et pourquoi pas? Un divorce non notifié ni consommé ni ratifié peut être déclaré Nul et de nul effet. WALLA ? (N’est ce pas ?)

Dès lors, pourquoi pas un retour à la case départ dans le giron européen sans complexe ni meurtrissure ni contrition aucune.
 
«Allez Messieurs les anglais tirez donc les premiers » et revenez-nous pour que Vive l’U.E avec le Royaume Uni et GOD SAVE THE QUEEN.
 
DIEU NOUS GARDE ET GARDE LE SENEGAL, L’AFRIQUE ET LE MONDE .
 
Dakar le  29/10/2019
 
Guimba Konaté



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.