Connectez-vous S'inscrire

Le Burkina travaille à solutionner la mévente d'huiles alimentaires


Rédigé le 24 Septembre 2018 à 20:56 | 0 commentaire(s) modifié le 25 Septembre 2018 - 22:12



(Ecofinance.sn - Dakar) - Au Burkina Faso, le secteur de l’industrie, plus particulièrement de l’huilerie, connaît des difficultés d’écoulement: les stocks invendus se chiffreraient à près de FCFA 10 milliards, souligne lefaso.net et rapporté par commodafrica.com.

D'où la rencontre, vendredi, du Réseau des importateurs et distributeurs d’huiles alimentaires du Burkina Faso avec le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, afin de lui faire quelques propositions.

Un décret a été adopté, intégrant les huiles alimentaires, l’oignon, les pneus et la pomme de terre parmi les produits soumis à une autorisation d’importation. Avec l’adoption de ce décret, " le ministère du Commerce dispose d’un outil règlementaire pour réguler l’importation de ces produits (...). En plus de ce décret, il fallait que les acteurs puissent s’engager (…). Et aujourd’hui, nous avons les commerçants, distributeurs, importateurs qui ont décidé de nous accompagner dans la mise en œuvre de cette feuille de route en apportant leur contribution pour régler à court terme et de manière imminente la question de la mévente. Ce qui permet au décret de produire son effet au fur et à mesure dans le temps ", souligne le ministre Harouna Kaboré.
Lire la suite sur : https://www.commodafrica.com/
Ecofinance.sn



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.