Connectez-vous S'inscrire

Le Fmi accède à la demande ivoirienne de prorogation du programme d’un an


Rédigé le 7 Décembre 2019 à 19:24 | 0 commentaire(s) modifié le 10 Décembre 2019 - 14:47


(Equonet-Dakar) - Le Conseil d'administration du fonds monétaire international (FMI) achève la sixième revue de la facilité élargie de crédit et des accords de la facilité élargie de financement pour la Côte d'Ivoire et approuve la prolongation du programme d'un an, annonce l’institution dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


Hier 6 décembre 2019, le Conseil d'administration du Fmi a achevé la sixième revue des arrangements au titre de la facilité élargie de crédit (FEC : c’est est un accord de prêt qui permet un engagement soutenu du programme à moyen et long terme en cas de problèmes prolongés de balance des paiements) et de la facilité élargie (FEP : il a été créé pour fournir une assistance aux pays: (i) connaissant de graves déséquilibres de paiement en raison d'obstacles structurels; ou (ii) caractérisé par une croissance lente et une position de balance des paiements intrinsèquement faible).

A cet effet, il a approuvé la demande de prorogation, de soutien du Fmi jusqu'à la fin de 2020 et l'élargissement de l'accès de la Côte d'Ivoire à 843,972 millions de DTS (environ 1 1163,6 millions de dollars, soit 129,8% du quota de la Côte d'Ivoire).

Les accords triennaux FEC / FEP avec un accès total de 650,4 millions de DTS (environ 896,7 millions de dollars américains ou 100% du quota de la Côte d'Ivoire) ont été approuvés par le Conseil d'administration du FMI le 12 décembre 2016. L'achèvement de la sixième revue permet le décaissement immédiat de 96,784 millions de DTS (environ 133,4 millions de dollars EU), ce qui porte le total des décaissements au titre des accords à 650,4 millions de DTS (environ 896,7 millions de dollars EU).

Selon le Fmi, les perspectives économiques du pays restent solides, avec une croissance projetée à environ 7½% en 2019-2020. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l'UEMOA de 3% du PIB en 2019 et les autorités se sont engagées à atteindre le même objectif pour 2020.

Le programme soutenu par le FMI vise à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la
pauvreté, à soutenir la discipline budgétaire, à améliorer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette et à atteindre une balance des paiements durable.
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 15 janvier 2020, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.