Connectez-vous S'inscrire

Le Système intégré de gestion de l’information financière pleinement opérationnel en 2020 au Sénégal


Rédigé le 4 Juillet 2019 à 20:56 | 0 commentaire(s) modifié le 7 Juillet 2019 - 16:10


(Equonet-Dakar) – A partir de 2020, l’ensemble des ministères en centrale et leurs services déconcentrés exécuteront leurs dépenses via la plateforme du Système intégré de gestion de l’information financière (Sigif), nouveau système informatique de gestion intégré qui couvre les domaines d’application du nouveau cadre harmonisé des finances publiques de l’Uemoa.


Il ne devrait pas avoir de problème majeur pour que le projet SIGI soit pleinement opérationnel en 2020. Selon le chef du projet, Ibrahima Faye, par ailleurs expert en finances publiques et en systèmes d’information, toutes les conditions sont réunies pour que l’ensemble des ministères en centrale et leurs services déconcentrés exécutent leurs dépenses via cette plateforme à cette échéance.
 
«Nous pouvons dire que ce projet commencé en 2014, dans sa forme actuelle, avec un investissement de 25 millions de dollars américains (plus de 14 milliards FCFA) de la Banque mondiale est aujourd’hui finalisé à pratiquement 100 pour cent», a-t-il affirmé ce matin au cours d’une séance d’information avec les membres du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (COJES).
 
Le SIGIF traite des fonctions budgétaires et comptables de l’Etat. Il couvre trois grands domaines fonctionnels organisés en périmètre. Celui-ci va de l’élaboration budgétaire à la reddition des comptes en passant par l’exécution.
 
A cet égard, il assure la couverture fonctionnelle de trois périmètres. C’est d’abord la préparation, l’élaboration et le cadrage du budget comprenant le cadrage macroéconomique, le cadrage du budget, les campagnes de budgets économiques et la préparation du budget.
 
Ensuite, il s’agit de l’exécution du budget à savoir l’ouverture de l’exercice, la gestion des crédits, l’exécution contrôlée de la recette, la clôture de l’exercice, la gestion des comptabilités (générale, budgétaire, matières, analyse des coûts) et la gestion de la trésorerie.
 
Enfin, c’est le pilotage et reporting qui englobent le contrôle des gestions en cours, la reddition des comptes et le pilotage décisionnel.
 
Dans sa première phase d’opérationnalisation, en 2019, le SIGIF intéresse l’ensemble des aspects liés à la projection des dépenses et des recettes ainsi que la préparation des budgets des ministères.
 
Le budget 2020 consacrera le début de la mise en œuvre du budget-programme en application de la loi organique de 2011 portant loi des finances modifiée par la loi organique de 2016 et conformément au nouveau cadre harmonisé des finances publiques adopté en 2009 par les pays membres de l’UEMOA dont le processus de transposition est achevé depuis 2012 au Sénégal.
 
Pour ce faire, le projet de loi de finances initial de 2020 devrait-t-elle être préparé dans SIGIF dès 2019. Dans cette perspective, l’équipe de projet du SIGIF déroule depuis octobre 2018 des activités de déploiement des outils d’élaboration du budget aux fins de les tester en condition réelle d’utilisation et d’assurer leur appropriation par les utilisateurs.
 
La finalité de cet exercice est s’assurer que le budget de 2020 pourra être exécuté dès janvier 2020 dans SIGIF sans difficultés majeures.  



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le président de la République a réuni le conseil des ministres, le mercredi 18 septembre 2019, à 10 heures, au palais de République. Il a abordé les questions de la sécurité des infrastructures routières, la protection des végétaux, la campagne de commercialisation agricole, du prix de l'arachide et de la santé.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement se rend en Égypte

(Equonet-Dakar) - Une délégation du conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) entamera lundi une visite en Égypte pour une mise à jour et un témoignage oculaire des derniers développements dans le pays, a appris Equonet de l’Institution.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.