Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



Le président de l’Association des banques de l’Afrique de l’ouest en visite de travail à Lomé


Rédigé le 25 Octobre 2021 à 21:21 commentaire(s) modifié le 26 Octobre 2021 - 23:48


(Equonet-Dakar) - Thierno Seydou Nourou SY, a tenu des réunions avec les personnalités des banques commerciales, établissements financiers et Institutions financières de la Cedeao entourées de leurs principaux collaborateurs.


Thierno Seydou Nourou SY, nouveau président de l’Association des banques de l’Afrique de l’ouest (ABAO), poursuit la mise en œuvre de sa stratégie de redynamisation de ladite Association.

Selon un communiqué de presse transmis à equonet, il s’est rendu à Lomé, Togo, accompagné de Séga BALDE, secrétaire général de l’ABAO, où il a tenu, les 19 et 20 Octobre 2021, d’importantes réunions. Ont participé aux séances de travail, Ade AYEYEMI, directeur général du groupe ECOBANK International Inc, George Agyekum Nana DONKOR, président de la Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), Cheikh Tidiane NDIAYE et Mamoudou KANE, directeurs généraux adjoints de ORAGROUP, en l’absence de Ferdinand Ngon KEMOUN, administrateur directeur général avec leurs principaux collaborateurs:

Aïna MOORE, première vice-présidente de l’ABAO, Guy-Laurent FONDJO, second vice-président et John DAVIES, président honoraire ont également participé à ces réunions par visioconférence.
«M. SY a amplement présenté l’ABAO, son organisation, ses réalisations, ses programmes, projets et propositions de valeurs issus de son Plan de développement stratégique et organisationnel 2020/2024 (PDSO 2020/2024) tout en mettant l’accent sur ses nouveaux organes de gouvernance créés pour l’impulser tout en renforçant sa crédibilité», rapporte le communiqué.                                                                                                                                       
«Il a bien dessiné les contours du très étroit partenariat devant être instauré avec chacune de ces Institutions en vue de permettre à cette Association professionnelle, membre du groupe secteur privé de la CEDEAO, de jouer plus pleinement son rôle au plus grand bénéfice du système bancaire de cette Zone», ajoute-t-il.

 Le communiqué fait état des grands projets communautaires tels que la monnaie unique et le système de paiement et de règlement qui seraient en mode fast track. «Tout naturellement, les banques commerciales et institutions financières seront les principales opératrices de leur mise en œuvre», indique-t-il.

De même, il fait état, entre autres, de la réalisation des projets et de l’application des dispositifs tels que l’interopérabilité des systèmes de paiements et de règlement de toutes les banques commerciales, l’institut bancaire de l’Afrique de l’Ouest, la centrale des Bilans et la centrale des données de risques de crédits dans les pays de la CEDEAO,

D’où l’importance des moyens humains, financiers et logistique ainsi que des étroits partenariats avec tous ses membres dont l’ABAO a besoin pour s’y impliquer pleinement afin de faire entendre leur voix.

Satisfaites de ces rencontres d’échanges, ces dirigeants d’institutions financière se sont engagés à renforcer leur appui institutionnel et financier à cette Association qui regroupe les deux cent cinquante (250) banques commerciales, établissements financiers et institutions financières des quinze (15) pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).
 
Equonet


Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies