Connectez-vous S'inscrire

Les principaux enseignements du rapport sur le commerce extérieur de l’Uemoa en 2018


Rédigé le 31 Août 2019 à 15:51 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Septembre 2019 - 13:05


(Equonet-Dakar) - Les principaux enseignements tirés du rapport sur le commerce extérieur de l’Uemoa en 2018 publié par la BCEAO portent sur le solde de la balance des biens et services, le taux de couverture des importations par les exportations, le solde des flux commerciaux, les exportations totales de biens en valeur des pays de l'Union, l'analyse de l'indicateur de diversification des exportations et les importations de biens en valeur FOB de l'Union.


Le solde de la balance des biens et services de l'Union s'est établi à -7,7% du PIB en 2018 contre -5,4% en 2017, soit une détérioration de 2,3 points de pourcentage, en ligne avec la hausse des importations de produits énergétiques, de biens d’équipement et intermédiaires et du fret relatif à ces importations, ainsi qu'au recul des exportations de cacao. Le déficit commercial de l'Union s'est établi à 2,8% du PIB en 2018 contre 0,2% du PIB en 2017, traduisant une détérioration de 2,6 points de pourcentage.

– Le taux de couverture des importations par les exportations s'est établi à 76,7% en 2018 contre 83,3% un an auparavant, soit une baisse de 6,6 points de pourcentage d'une année à l'autre, en liaison avec un accroissement plus élevé des importations de biens et services (+10,1%) par rapport aux exportations (+1,3%). De même, le taux d'ouverture commerciale de l'Union a fléchi de 0,5 point de pourcentage pour s'établir à 29,3% en 2018, après une réalisation de 29,8% en 2017 dans un contexte d'une hausse relativement faible des échanges de biens et services (+6,1%) par rapport à la croissance économique de l'Union (+8,0%).

– Le solde des flux commerciaux s'est détérioré en 2018 vis-à-vis de l'ensemble des principaux groupes de pays partenaires de l'Union, en lien essentiellement avec la hausse des acquisitions à l’extérieur de produits pétroliers. Les continents européen et africain demeurent les deux principales destinations des exportations de l'Union, avec des poids relatifs respectifs de 43,7% et 24,4%.

– Les exportations totales de biens en valeur des pays de l'UEMOA se sont établies à 14.986,8 milliards en 2018, en progression de 1,4% par rapport au niveau enregistré un an auparavant. Cette évolution est essentiellement imputable à la hausse des ventes de produits pétroliers (+15,6%), d'or (+9,6%), du coton (+9,4%) et de noix de cajou (+4,5%) dont les effets ont été modérés par le recul des exportations de cacao (-12,8%) et de caoutchouc (-14,4%). Les exportations de biens demeurent dominées par l'or (23,2%) et le cacao (17,1%), suivis des produits pétroliers (10,0%), de l'anacarde (6,5%) et du coton (6,3%). Les exportations de services de l'Union sont ressorties à 3,9% du PIB en 2018, soit un repli de 0,1 point du PIB par rapport à leur niveau de 2017. Leur poids relatif dans les exportations totales de l'Union est ressorti à 14,9% en 2018 contre 15,3% en 2017, soit une baisse de 0,4 point de pourcentage.

– L'analyse de l'indicateur de diversification des exportations a montré une lente amélioration du degré de diversification des produits exportés par l'Union sur la période 2007-2018. Il en ressort également que le Sénégal et le Togo sont les pays dont les exportations sont les plus diversifiées de l'Union alors que la Guinée-Bissau est le pays dont les exportations sont les moins diversifiées sur la période sous revue.

– Les importations de biens en valeur FOB de l'Union sont ressorties à 16.817,0 milliards en 2018 contre 14.884,1 milliards en 2017, soit une progression de 13,0% imputable notamment à l’augmentation des acquisitions de produits énergétiques (+34,6%), de biens intermédiaires (+15,4%), d'équipement (+9,3%) et de consommation (+2,8%). Les importations de services de l'Union ont progressé de 2,8% en 2018. Cette augmentation est en lien avec la vigueur de la demande des pays de l'Union en services de transport des marchandises, subséquente à la hausse des importations de biens. La structure des importations de biens de l'Union est dominée principalement par les biens de consommation (26,4%), d'équipement (23,5%), les produits énergétiques (22,8%) et les biens intermédiaires (19,0%).

Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 19 février 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le président de la République a pris les décisions de nomination au conseil des ministres du mercredi 19 février 2019.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.