Connectez-vous S'inscrire

Les prix des maisons sont à la hausse: devrions-nous être heureux ?


Rédigé le 16 Mai 2019 à 18:05 | 0 commentaire(s) modifié le 17 Mai 2019 - 17:39


(Equonet-Dakar) - Les prix des logements dans le monde ont repris de manière satisfaisante depuis la crise financière mondiale de 2008. Selon l'endroit où vous vivez, cela peut être une bonne chose ou non. Les recherches du FMI montrent, dans cette contribution, qu’il existe un lien étroit entre l’évolution des prix des logements d’une part et la stabilité économique et financière de l’autre.


En fait, plus de la moitié des crises bancaires de ces dernières décennies ont été précédées par des cycles d'expansion et de ralentissement des prix de l'immobilier. Il n’est donc pas étonnant que les banquiers centraux en Australie, au Canada, en Europe et ailleurs se soient inquiétés du risque de baisse importante.

Le graphique de la semaine montre l'évolution moyenne des prix annuels dans 32 économies de marché avancées et émergentes et leurs principales villes de 2013 à 2018. Dublin est en tête des gains des grandes villes des économies avancées, avec 10%. Parmi les villes des économies de marché émergentes, Shanghai remporte le prix avec une augmentation annuelle de près de 9%.

Ces dernières années, les prix des logements dans les grandes villes ont évolué parallèlement, suscitant des inquiétudes quant à la possibilité de baisses importantes et coordonnées. La synchronisation accrue des prix de l'immobilier fait l'objet du chapitre trois du Rapport sur la stabilité financière dans  le monde, avril 2018 .

Heureusement, les économistes du FMI ont mis au point un nouvel outil pour aider les décideurs à prévoir les probabilités ou l'ampleur d'une baisse importante des prix de l'immobilier. Leur étude, décrite en détail au chapitre deux du Rapport sur la stabilité financière dans  le monde, publié en avril 2019 , identifiait cinq facteurs associés à un risque accru d'effondrement du marché immobilier. Celles-ci incluent la croissance économique rapide (dans les économies avancées), la surévaluation des prix de l'immobilier, les booms du crédit et le durcissement des conditions financières, qui peuvent inclure des taux d'intérêt plus élevés.

Quelles mesures les décideurs peuvent-ils prendre pour limiter les risques de baisse des prix de l'immobilier et leurs conséquences sur l'économie réelle? Les mesures dites macroprudentielles semblent être efficaces. Les exemples incluent des réglementations qui limitent le montant d'un prêt immobilier par rapport au prix de la propriété ou la taille du paiement hypothécaire mensuel par rapport au revenu. Avec les bonnes politiques, il sera possible d'améliorer la résilience du marché du logement.
 
BlogFMI



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 08 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall a présidé, ce mercredi 08 mai, à 10h, la réunion du Conseil des ministres.


Nominations

Les nominations de Macky Sall au conseil des ministres du mercredi 08 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le chef de l’Etat sénégalais a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres du mercredi 08 mai 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Appel à la résolution des problèmes d’endettement de l’Afrique

(Equonet-Dakar) - Des pays africains appellent à résoudre les problèmes d’endettement lors d’une consultation avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale (BM), annonce un communiqué de l’institution transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Vulnérabilité, tensions sur le commerce, vieillissement… : ces revers qui frappent durement l’économie allemande

(Equonet-Dakar) - Un ralentissement de la demande mondiale et d’autres revers temporaires ont durement frappé de manière inattendue l’économie au second semestre de l’année dernière, soulignant sa vulnérabilité aux chocs extérieurs, notamment les tensions grandissantes sur le commerce international, déclarent les services du FMI à l’issue de leur mission au titre de l'article IV, 2019.