Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Mines-Pétrole-Gaz : un guide pour débusquer et éradiquer la corruption…


Rédigé le 9 Août 2018 à 13:51 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Août 2018 - 12:23



(Ecofinance.sn – Dakar) - Global Witness présente aujourd’hui le guide À la recherche des millions de dollars manquants , outil révolutionnaire pour débusquer et éradiquer la corruption et l’évitement fiscal au sein des secteurs minier, pétrolier et gazier, annonce un communiqué de presse. Selon la même source, il s’agit d’un guide qui vise à aider les gens à utiliser de nouvelles sources de données pour révéler des marchés d’extraction douteux et pour demander des comptes aux personnes qui sont au pouvoir.

Grâce à des groupes de lutte contre la corruption, qui font campagne sans relâche, de nombreuses sociétés du secteur des ressources, dont Shell, BP et Glencore, publient désormais des détails concernant les paiements aux gouvernements, notamment les impôts et les redevances, dans les pays où elles exercent leurs activités.

Selon le communiqué, ces paiements s’élèvent à des centaines de milliards de dollars et représentent une source essentielle de recettes publiques. Or, dans les pays riches en ressources naturelles, il arrive trop souvent que ces sommes soient siphonnées par certains membres de l’élite  plutôt qu’utilisées au bénéfice de la population.

Dominic Eagleton, responsable de campagne chez Global Witness, précise : «L’analyse minutieuse des données provenant de sociétés extractives peut transformer la vie de millions de personnes à l’échelle mondiale. L’argent en cause peut être investi dans des hôpitaux, des médecins, des médicaments, des enseignants, des écoles, des universités, des infrastructures routières et des chemins de fer. Le guide À la recherche des millions de dollars manquants aidera les gens à utiliser ces nouvelles informations qui changent la donne pour demander des comptes aux gouvernements et aux acteurs du secteur concernant ces recettes publiques essentielles.»

Le guide présente dix méthodes distinctes pour utiliser les données relatives aux exploitations minières, pétrolières et gazières afin de vérifier si les sociétés font les paiements appropriés aux gouvernements. Chaque méthode est accompagnée d’études de cas «concrètes» illustrant la façon d’y parvenir.
Papa Souleymane Seck



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).