Connectez-vous S'inscrire

Orange-MainOne : un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine


Rédigé le 17 Septembre 2018 à 13:09 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Septembre 2018 - 18:35



(Ecofinance.sn – Dakar) - Orange et la société MainOne Cable Company ont noué un partenariat devant permettre à la société française de télécommunication d’acquérir plus de capacité, renforçant ainsi sa position au sein de l’écosystème de télécommunication africain.

A cet effet, ils ont signé un contrat encadrant l’investissement d’Orange dans le câble sous-marin MainOne sur la côte de l’Afrique de l’Ouest.

Selon le communiqué posté le 13 septembre dans le site d’Orange, le câble MainOne comprend actuellement un câble sous-marin d’une longueur de 7000 km, installé en 2010, et des stations d’atterrissement au Nigeria, au Ghana et au Portugal.

D’après ce texte, ce partenariat permettra d’assurer la construction et l’installation de deux nouvelles branches et stations d’atterrissement. Ces branches connecteront le câble à Dakar (Sénégal) et à Abidjan (Côte d’Ivoire) d’ici mi-2019. Orange sera propriétaire de la station d’atterrissement à Dakar. L’investissement d’Orange représente pour ce projet une étape essentielle.

La gestion de l’installation de ces deux nouvelles branches a été confiée à Orange Marine, détenue à 100 pour cent par le Groupe Orange.

Des opportunités pour les populations locales

«Grâce à cette nouvelle connexion, les populations locales pourront bénéficier d’une meilleure connectivité, de prix plus abordables et l’accès à de nouveaux services», souligne le communiqué.

«Orange bénéficiera de plusieurs térabits par seconde de bande passante supplémentaire pour le développement des services fixes et mobiles en Afrique. Plus concrètement, cette extension de câble offre l’opportunité d’améliorer la connectivité et de proposer une gamme de services plus étendue pour Orange Côte d’Ivoire et La Sonatel», ajoute-t-il.

MainOne propose en outre un acheminement alternatif garantissant la redondance du trafic voix et data. En cas de problème, ce dernier peut être redirigé vers d’autres câbles de la zone, comme SAT3, WASC, SAFE et ACE.

Un actif clé du réseau haut débit du Groupe en Afrique

Selon le communiqué, ce nouveau partenariat permet à Orange d’affirmer sa position d’acteur majeur sur le marché des câbles sous-marins. Le Groupe s’attache en tant que tel à accroître la qualité de service de ses réseaux mondiaux et la disponibilité des nouveaux services numériques auprès des utilisateurs finaux. 

«Orange est résolument engagée à répondre aux besoins de ses clients sur le continent africain, une région au cœur de la stratégie du Groupe depuis plusieurs décennies», souligne-t-il ajoutant que le Groupe investit massivement en faveur de la construction d’infrastructures et de l’accès aux services de communication sur le long terme.
 



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 08 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall a présidé, ce mercredi 08 mai, à 10h, la réunion du Conseil des ministres.


Nominations

Les nominations de Macky Sall au conseil des ministres du mercredi 08 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le chef de l’Etat sénégalais a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres du mercredi 08 mai 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Appel à la résolution des problèmes d’endettement de l’Afrique

(Equonet-Dakar) - Des pays africains appellent à résoudre les problèmes d’endettement lors d’une consultation avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale (BM), annonce un communiqué de l’institution transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Vulnérabilité, tensions sur le commerce, vieillissement… : ces revers qui frappent durement l’économie allemande

(Equonet-Dakar) - Un ralentissement de la demande mondiale et d’autres revers temporaires ont durement frappé de manière inattendue l’économie au second semestre de l’année dernière, soulignant sa vulnérabilité aux chocs extérieurs, notamment les tensions grandissantes sur le commerce international, déclarent les services du FMI à l’issue de leur mission au titre de l'article IV, 2019.