Connectez-vous S'inscrire

PRESIDENTIELLE-SENEGAL : la coalition Pape DIOP président 2019 exige la validation de sa candidature


Rédigé le 7 Janvier 2019 à 23:16 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Janvier 2019 - 13:00


(Equonet-Dakar) - A la suite du point de presse tenu par le candidat Pape DIOP le samedi 05 Décembre 2019, la coalition Pape DIOP président 2019 exige la validation de sa candidature et réitère son engagement ferme à l’élire le 24 février 2019.


Dans un communiqué de presse parvenu à Equonet, cette coalition dénonce les manquements gravissimes notés dans le procès-verbal notifié  au mandataire de son candidat par le Président du Conseil Constitutionnel notamment en ce qui concerne :
  • 7.572 parrains déclarés non électeurs et invalidés par le Président du Conseil Constitutionnel alors que la coalition détient les copies des pièces d’identité biométriques CEDEAO avec leurs lieux et bureaux de vote,
  • 1.543 parrains de région de vote supposée non conforme alors que leurs pièces d’identité biométriques CEDEAO à la disposition de la coalition prouvent le contraire ;
  • l’absence de véritable mise sous scellé des pièces jointes (support électronique des parrains) en violation de la Loi sur le parrainage ;
  • le paramétrage du logiciel de vérification des parrainages qui ne semble pas répondre aux dispositions prévues par le code électoral, notamment en ses articles L 57 et L 121. Cequi a d’ailleurs pour conséquence des rejets de parrains que le rapprochement avec la version manuscrite aurait aisément validés ;
  • la non implication des acteurs dans le paramétrage du logiciel de vérification des parrainages.

«De tels constats inexplicables et scandaleux prouvent à suffisance que le fichier électoral à disposition du Conseil Constitutionnel semble différent du fichier électoral consolidé et confirment les velléités de l’existence d’un double fichier», souligne le texte.

«En effet, les motifs évoqués par le Président Conseil Constitutionnel pour l’invalidation de certains parrains du candidat Pape DIOP ne sont ni sérieux ni légaux», poursuit-il.

«Par conséquent, la COALITION PAPE DIOP président 2019 conteste la décision rendue par le Président du Conseil Constitutionnel qui s’est substitué à la juridiction compétente, rejette intégralement le traitement fait sur les parrainages de son candidat et exige le rétablissement dans ses droits», ajoute-t-il.

Ladite Coalition appuie ainsi le recours introduit par ses avocats et dénonce cette volonté manifeste d’écarter le candidat Pape DIOP de la course à la présidentielle.

Convaincue de la validité du parrainage de son candidat, la COALITION PAPE DIOP président 2019 incite ses militants, alliés et sympathisants à rester vigilants et surtout mobilisés pour faire face de manière ferme et déterminée à toute tentative visant à écarter son candidat de la course à l’élection présidentielle du 24 février 2019.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.