Connectez-vous S'inscrire

Plus de 47 milliards de l’Afd pour le développement de l’école sénégalaise


Rédigé le 4 Juillet 2019 à 21:37 | 0 commentaire(s) modifié le 4 Juillet 2019 - 21:46


(Equonet-Dakar) - 72 millions 200 mille Euros, soit environ 47 milliards 535 millions de FCFA, c’est le montant de la convention de financement du Programme d’appui au développement de l’éducation au Sénégal (Pades) signé aujourd’hui entre l’ambassadeur de la France au Sénégal, Christophe Bigo, et le ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération, Amadou Hott.


Ce financement conjoint entre l’AFD et le Partenariat Mondiale pour l’Education (PME)  est constitué d’un crédit de 25 millions d’Euros soit  16 milliards 500 millions de FCFA octroyé par l’Agence Française de Développement (AFD) et d’une subvention de 47 millions 200 mille Euros soit 31 milliards 100 millions de FCFA répartie pour  37 millions 200 mille Euros soit 24 milliards 500 millions de FCFA du Partenariat Mondial pour l’Education et 10 millions d’Euros soit 6 milliards 600 millions de FCFA de l’AFD.
 
L’AFD et le Partenariat mondial pour l’éducation  accompagnent le gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre de la deuxième phase  du Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence du secteur de l’Education et de la Formation (PAQUET-EF) pour la période 2018-2022.
 
Le PADES a pour finalité de contribuer à l’amélioration des compétences de tous les enfants sénégalais et à la poursuite réussie de leurs parcours d’éducation dans la perspective de l’atteinte des objectifs à court terme de l’éducation nationale dans le cadre du PAQUET tenant compte des  défis suivants:
  1.        les enfants maitrisent la lecture dès la fin de la 3ème année de l’élémentaire et l’échec précoce est réduit grâce à des enseignements en langue, en mathématiques et sciences;
  2.        la réduction des vulnérabilités et des disparités s’accélère par un pilotage mieux priorisé 
  3. l’efficience de la dépense publique se renforce par un pilotage amélioré et la mise en œuvre de la réforme des finances publiques et des Investissements plus efficaces.
     
    Au demeurant, ce programme permettra au gouvernement du Sénégal de se donner les moyens, de faire de l’école un lieu de socialisation, de citoyenneté et d’excellence, d’apporter une réponse appropriée à la demande d’éducation et de formation des populations, de mettre en œuvre la politique de développement d’une éducation de base et  d’améliorer la gouvernance du secteur, conformément aux orientations de Macky SALL, président de la République.
     
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Banque européenne de reconstruction et de développement développe les marchés financiers en Tunisie

(Equonet-Dakar) - Bâtir un marché des capitaux solide signifie bâtir une économie plus forte. La BERD aide les autorités tunisiennes à créer un marché des capitaux capable de fournir aux entreprises locales un meilleur accès à diverses sources de financement pour financer et développer leurs activités.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.