Connectez-vous S'inscrire

Résumé du bulletin mensuel des statistiques de l’Uemoa et dans le monde, août 2019


Rédigé le 2 Octobre 2019 à 19:32 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Octobre 2019 - 13:13


(Equonet-Dakar) – La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a publié hier le bulletin mensuel des statistiques dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et le monde du mois d’août 2019. Lire en intégralité le résumé du document.


Les cours du pétrole brut sur les marchés internationaux (moyenne WTI, BRENT, DUBAI), exprimés en dollar US, ont enregistré une baisse, en glissement annuel, de 19,5% en août 2019. Quant aux prix des principales matières premières exportées par les pays de l'UEMOA, ils ont connu des évolutions contrastées en rythme annuel au cours du mois sous revue. Ils se sont inscrits en baisse pour le coton (- 29,8%), la noix de cajou (-26,6%), et le café (-13,4%). En revanche, les prix ont été orientés à la hausse pour l'or (+24,8%), le caoutchouc (+2,2%) et le cacao (+0,9%). S'agissant des principaux produits alimentaires importés par les pays de l'Union, leurs cours sont ressortis relativement stables à fin août 2019.
 
Concernant la politique monétaire, les principales banques centrales ont maintenu leurs taux directeurs inchangés au cours du mois d’août 2019.
 
Les principaux indices boursiers internationaux ont enregistré des évolutions contrastées, à fin août 2019, en glissement annuel. Des baisses ont été observées au niveau du Nikkei 225 (-9,5%), du Nasdaq Composite (-5,2%), du DAX (-3,3%) et du Footsie 100 (-3,0%). En revanche, une progression a été relevée pour le Dow Jones (+4,7%), le CAC 40 (+1,4%), l'EuroStoxx50 (+1,0%) et le Standard&Poor's 500 (+0,9%).
 
Sur le marché des changes, la monnaie européenne s'est dépréciée en rythme annuel vis-à-vis du yen japonais (-9,1%), du dollar américain (-5,3%) et du yuan chinois (-0,9%). En revanche, elle s'est appréciée de 0,9% par rapport à la livre sterling.
 
Au titre du marché monétaire régional, le montant moyen des soumissions sur le guichet hebdomadaire des adjudications est ressorti à 4.202,4 milliards en août 2019, contre 3.930,1 milliards un mois plus tôt, soit une hausse de 6,9%. Le montant moyen retenu au terme des adjudications est passé de 3.644,0 milliards en juillet 2019 à 3.690,0 milliards en août 2019, soit une hausse de 1,3%. Le taux moyen pondéré sur le guichet hebdomadaire est ressorti à 3,10% en août 2019.
 
Sur le marché interbancaire de l'UEMOA, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, s'est inscrit en baisse de 7,0% pour s'établir à 382,6 milliards en août 2019. Le taux moyen pondéré de ces opérations est ressorti à 4,43%, contre 4,47% le mois précédent. Au titre du compartiment à une semaine, le volume moyen des opérations s'est fixé à 263,3 milliards en août 2019, après 300,7 milliards un mois plut tôt. Le taux d’intérêt moyen sur ce guichet s'est établi à 4,32% au cours de la période sous revue, contre 4,31% le mois précédent.
 
Les données provisoires issues de l'enquête sur les conditions de banque font ressortir une hausse des taux d'intérêt débiteurs au cours du mois d'août 2019. En effet, hors charges et taxes, le taux moyen calculé à l'échelle de l'Union s'est établi à 6,85% en août 2019, contre 6,79% en juillet 2019. Quant au taux moyen de rémunération des dépôts de la clientèle, il est ressorti à 5,45% au cours du mois sous revu, contre 5,47% relevé le mois précédent.
 
L'indicateur du climat des affaires dans l'UEMOA est resté au-dessus de sa moyenne de longue période à 104,4 en août 2019, traduisant une perception optimiste des chefs d'entreprises sur l'évolution de la conjoncture dans l'Union. Par ailleurs, l'indice de la production industrielle a progressé de 6,7% en août 2019, en glissement annuel, après 5,0% en juillet 2019. Quant à l'indice du chiffre d'affaires du commerce de détail, il s'est inscrit en hausse de 5,6%, en rythme annuel, après 4,0% un mois auparavant. L'indice du chiffre d'affaires dans les services marchands s'est également accru de 7,0%, en glissement annuel, en août 2019, contre 6,8% un mois plus tôt.
 
Le taux d'inflation est ressorti, en glissement annuel, à -1,2% à fin août 2019, après une réalisation de -0,7% le mois précédent. Le maintien des variations négatives, en rythme annuel, du niveau général des prix est essentiellement imputable à la poursuite de la baisse des prix des produits alimentaires dans la plupart des pays de l'Union, notamment les céréales locales dans les pays sahéliens enclavés ainsi qu'au Bénin et au Togo. En particulier, à fin août 2019, le repli des prix du maïs atteignent 40% au Mali, 30% au Burkina et au Niger. Cette évolution serait en lien avec le bon approvisionnement des marchés induit par la hausse de la production de la campagne agricole précédente. Les ventes à prix modéré par les organismes publics et les distributions gratuites par les structures humanitaires dans certaines régions du Sahel ont également contribué à accentuer la dynamique baissière. Par ailleurs, le maintien en territoire négatif de l'inflation s'explique également par le repli des cours du baril de pétrole entamé depuis le mois de juin 2019 ainsi que ceux de certains produits alimentaires, notamment le blé.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Banque européenne de reconstruction et de développement développe les marchés financiers en Tunisie

(Equonet-Dakar) - Bâtir un marché des capitaux solide signifie bâtir une économie plus forte. La BERD aide les autorités tunisiennes à créer un marché des capitaux capable de fournir aux entreprises locales un meilleur accès à diverses sources de financement pour financer et développer leurs activités.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.