Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Résumé du rapport sur l’évolution des prix à la consommation dans l’Uemoa en 2019 et les perspectives


Rédigé le 31 Mars 2020 à 17:11 | 0 commentaire(s) modifié le 1 Avril 2020 - 13:25


(Equonet-Dakar) - La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) a publié aujourd’hui le rapport sur l’évolution des prix à la consommation dans l’Uemoa en 2019 et les perspectives. Lire le résumé.


Le taux d'inflation s'est situé en territoire négatif au cours de l'année 2019. En effet, le niveau général des prix à la consommation dans l’UEMOA a enregistré une variation, en moyenne, de -0,7% en 2019 contre 1,2% en 2018. Cette évolution a été principalement imprimée par le repli des prix des produits alimentaires, dont la contribution à l'inflation totale s'élève à -1,0 point de pourcentage, en rapport avec l'augmentation de l'offre, conjuguée à une baisse de la demande.

Au niveau de l'offre, la détente des prix résulte de la hausse de 9,0% de la production céréalière au cours de la campagne 2018/2019. Au titre de la demande, il est noté une baisse de la demande extérieure dans certains pays, en raison de la situation sécuritaire. Par ailleurs, les ventes à prix modérés par les Etats et les distributions gratuites par les structures humanitaires dans certaines régions du Sahel ont également contribué à accentuer la dynamique baissière. Les tarifs de la communication se sont également repliés, contribuant à hauteur de -0,1 point de pourcentage à l'inflation totale en 2019.

L'indice d'inflation sous-jacente est quant à lui ressorti en hausse de 0,3% au cours de l'année 2019. La composante « énergie » a contribué positivement (+0,1 point pourcentage) à l'inflation totale en 2019, en lien avec l'augmentation des prix des produits pétroliers. En revanche, la contribution de la rubrique « produits frais » à l'inflation globale est ressortie négative de 1,0 point de pourcentage en 2019, contre une contribution positive de 0,6 point de pourcentage en 2018. Ces évolutions indiquent que la baisse du niveau général des prix ne concerne que les produits frais, dont les prix ont reculé de 4,0% en 2019.

Le profil de la convergence de l'inflation dans les pays de l’UEMOA s'est détérioré en 2019. En effet, l'écart-type de la distribution des taux d’inflation est passé de 0,9 point de pourcentage en 2018 à 1,8 point de pourcentage en 2019, reflétant la baisse du niveau général des prix principalement observée au niveau des pays sahéliens enclavés (Burkina, Mali et Niger) et dans une moindre mesure au Bénin, les autres pays ayant enregistré une progression des prix au cours de l'année.

L’UEMOA a enregistré en moyenne en 2019 un différentiel d’inflation favorable de 4,1 points de pourcentage par rapport à l'ensemble de ses partenaires, atteignant 12,1 points et 9,4 points respectivement vis-à-vis du Nigeria et du Ghana.

En perspective, une remontée de l'inflation est anticipée en 2020 et 2021, dans un contexte de hausse des cours internationaux de produits alimentaires. De même, il est projeté un renchérissement des céréales locales notamment dans les pays sahéliens enclavés de l'Union, après la forte baisse notée en 2019, en rapport avec des résultats relativement moins satisfaisants de la production au cours de la campagne agricole 2019/2020. Le taux d’inflation, en moyenne annuelle dans l'UEMOA, s'établirait à 0,8% en 2020 suivant le scénario central de prévision. Il évoluerait dans un intervalle de 0,4% à 1,2% selon les scénarios baissier et haussier. En 2021, la hausse des prix serait de 1,4% suivant le scénario central et se situerait dans une fourchette de 0,7% à 2,2% selon les deux autres scénarios.

Au total, la hausse des prix en 2020 et 2021 resterait dans la zone de confort définie pour la mise en œuvre de la politique monétaire.

Il est à noter que les perspectives d'évolution des prix sus-retracées ne prennent pas en compte l'impact du nouveau coronavirus (Covid-19) sur les économies de l'UEMOA.  

Lire plus : https://www.bceao.int/sites/default/files/2020-03/Rapport%20annuel%20sur%20l%27%C3%A9volution%20des%20prix%20%C3%A0%20la%20consommation%20dans%20l%27UEMOA%20en%202019.pdf
Equonet




Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 07 octobre 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 07 octobre 2020, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 juillet 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce mercredi 22 juillet 2020.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.