Connectez-vous S'inscrire

SENEGAL : 18 milliards de la BID pour le développement de la chaine de valeur du riz


Rédigé le 14 Janvier 2019 à 18:36 | 0 commentaire(s) modifié le 15 Janvier 2019 - 23:12


(Equonet-Dakar) - La Banque Islamique de Développement (BID) a accordé un financement de 27,59 millions d’euros (18.1milliards de FCFA) pour le développement de la chaine de valeur du riz au Sénégal.


L’annonce a été faite aujourd’hui à Dakar au cours de la cérémonie de signature d'un accord entre Amadou Ba, Ministre l'Économie, des Finances et du Plan du Sénégal et Dr. Bandar Hajjar, Président du Groupe de la BID en visite officielle au Sénégal.
 
Le coût total du projet est estimé à 41,1 millions d’euros. La contribution de la BID au financement du projet est de 27,59 millions d’euros.
 
Il s’agit d’un financement mixte de différents guichets de la BID composé d’un financement ordinaire de la BID, d’une subvention du Fonds «Lives & Livelihood Fund» dit «LLF» permettant la concessionnalité du financement dans son ensemble, d’un financement concessionnel du Fonds de Solidarité Islamique et d’une subvention d’assistance technique.
 
Le projet rentre dans le cadre du Programme Régional Développement de la Chaine de Valeur du Riz de la BID. Son objectif au Sénégal est de contribuer à la réduction des importations de riz et à la consolidation de la croissance économique en améliorant la production, la transformation et la commercialisation, et en renforçant la participation du secteur privé sénégalais.
 
Plus précisément, le projet permettra d’augmenter de manière substantielle la production et la productivité du riz en utilisant l'approche basée sur la chaîne de valeur, d’augmenter les revenus des petits exploitants et réduire la pauvreté et l'insécurité alimentaire, de créer des opportunités commerciales pour les producteurs de riz ciblés dans le but de leur créer un accès aux marchés, et de renforcer la capacité de services institutionnels, notamment par un engagement effectif du secteur privé.
 
Le projet couvre les principales zones de production de riz, notamment la vallée du fleuve Sénégal et les régions de Kolda, Sedhiou, Ziguinchor, Thiès, Kaolack et Fatick. Le projet soutient les principaux acteurs de la chaîne de valeur du riz et permettra de créer 20.000 emplois décents et durables d’ici 2025.
 
Le Fonds «Lives & Livelihood Fund» est une initiative de la BID et d’autres institutions dont la Fondation Bill & Melinda Gates, en partenariat avec d'autres donateurs qui ont décidé d’unir leurs capacités pour mettre en place une facilité en vue de fournir un financement mixte pour répondre aux besoins pressants dans les domaines de la santé, de l’agriculture et des infrastructures rurales afin d’assister les populations pauvres des pays membres de la BID. La BID en est l’Administrateur.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 23 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le jeudi 23 janvier 2020, au palais de la République. Sur le plan national, sa communication a porté notamment sur le développement du secteur privé, le Conseil présidentiel sur le Plan national d’Aménagement et de Développement Territorial (PNADT).


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.