Connectez-vous S'inscrire

SENEGAL : la balance générale des comptes du trésor ne présente pas une situation satisfaisante pour le TOFE


Rédigé le 3 Février 2019 à 17:03 | 0 commentaire(s) modifié le 4 Février 2019 - 20:56


(Equonet-Dakar) - La balance générale des comptes du Trésor (BGCT) ne présente pas une situation satisfaisante pour l’élaboration du tableau des opérations financières et économiques (TOFE), selon le Fonds monétaire international (FMI).


«La comptabilité de l’État est essentiellement tenue sur une base caisse. La balance générale des comptes du Trésor (BGCT) ne présente pas une situation satisfaisante pour l’élaboration du tableau des opérations financières et économiques (TOFE), bien que les améliorations et réformes en cours permettent d’envisager son utilisation à l’horizon 2020», constatent les services du Fmi dans leur évaluation de la transparence des finances publiques du Sénégal.
 
«Les statistiques des finances publiques (SFP) au Sénégal sont actuellement élaborées sur une base de comptabilité hybride, à mi-chemin entre la comptabilité de caisse et la comptabilité en droits constatés. En effet, le TOFE s’appuie sur le suivi de l’exécution budgétaire, effectué principalement sur la base des recouvrements pour les recettes et sur la base des ordonnancements pour les dépenses», poursuivent-ils.
 
Selon eux, le TOFE consolidé des administrations publiques présente ainsi l’ensemble des transactions budgétaires et opérations de financement qui en découlent. Ils notent que les flux sur les opérations de financement y sont présentés de façon détaillée, par type d’actif et passif et selon la résidence de la contrepartie, conformément au manuel de statistiques de finances publiques (MSFP 2001/2014).

Dans ce système, ils soulignent la possibilité de retracer les restes à payer et arriérés de l’État pour la période en cours.  
 
«La couverture des flux économiques n’est pas exhaustive dans la comptabilité budgétaire et générale, ainsi que dans les SFP. L’absence de comptabilité de l’État en droits constatés et patrimoniale n’est pas encore effective, et ne permet pas d’enregistrer les flux non monétaires (intérêts courus non échus, transactions en nature, consommation de capital fixe)», notent-t-ils.
 
Selon eux, les autres flux économiques (gains/pertes de détention et autres changements de volume) ne sont également pas enregistrés ce qui ne permet pas l’intégration complète des flux et des stocks, par exemple concernant les données sur la dette émise en devises.
 
 
 
 
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 avril 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 17 avril 2019 le conseil des ministres.


Nominations

Akinwumi Adesina, le président de la BAD, se réjouit de la nomination d’Amadou Hott,

(Equonet-Dakar) - Akinwumi Adesina, le président de la Banque africaine de développement (BAD) a exprimé sa joie suite à l’annonce de la nomination d’Amadou Hott, le vice-président de la BAD chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte, au poste de ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Accroître l’accès à l’électricité en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel

(Equonet-Dakar) - Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 17 avril dernier le Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP), financé à hauteur de 150 millions de dollars par des crédits et des dons de l’Association internationale de développement (IDA)* et par une subvention en soutien à la relance de 74,7 millions de dollars du Fonds pour les technologies propres, annonce un communiqué transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Lourdes conséquences des tensions commerciales américaine, européenne et asiatique sur l’économie de l’Uemoa

(Equonet-Dakar) - Pour le mois de mars 2019, les économies de l'Union continueront de bénéficier du renforcement de la demande intérieure et des conditions financières stables, voire à la baisse.