Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

SENEGAL : signature du décret instituant le Conseil national du numérique


Rédigé le 23 Décembre 2018 à 13:16 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Décembre 2018 - 11:43


(Equonet-Dakar) - Très attendu par les acteurs concernés, notamment les organisations professionnelles, patronales et partenaires au développement, le Conseil national du numérique (CNN) est la voie d’être mise en œuvre. Le décret organisant sa mise en place est signé.


C’est désormais chose faite. Le décret 2018-1961 du 09 novembre 2018 mettant en place le Conseil national du numérique (CNN) est signé. Le premier ministre, Mahammad B. A. Dionne, en a fait l’annonce le mardi 18 décembre 2018 à l’occasion de la cérémonie de pose de la première du projet de construction d’une usine de fabrication et d’assemblage de matériels informatiques.

Le CNN est un organe consultatif de haut niveau, composé de l’ensemble des parties prenantes du numérique, notamment les entités publiques, le secteur privé et la société civile, chargé de conseiller le gouvernement et donner des avis sur les politiques et stratégies de développement du numérique.

Cette signature fait suite aux instructions du chef de l’Etat qui avait invité, lors du conseil des ministres du 7 juin 2017, le premier ministre à accélérer la mise en place du CNN, et à entretenir un dialogue régulier avec les acteurs privés et professionnels du secteur, au regard de l’impératif de l’implication des entreprises locales dans le développement des projets publics.

On peut se rappeler la sortie de l’Organisation des professionnels des TIC (OPTIC) qui tapait sur la table pour exiger la mise en place très rapide du CNN pour une meilleure gouvernance du secteur. Il en était de même pour la Banque mondiale (BM) qui avait fait part de sa grande préoccupation en ce qui concerne les lenteurs dans la finalisation de cette instance.

«Essayons de respecter un peu la meilleure pratique internationale sur la création du Conseil National du Numérique qui est appelée par tous les acteurs. On supporte également beaucoup cette création», avait déclaré Jerome Bezzina, chargé des TIC à la BM.

Selon lui, «aujourd’hui, il y a beaucoup d’institutions et d’organismes qui gèrent le secteur comme l’Autorité de régulation et le ministère. Mais, il y a un manque de cohérence globale dans la mise en oeuvre des politiques sectorielles et un manque de prise en compte des contraintes des différents acteurs et notamment les privés».

D’après lui, le Sénégal est encore à la traîne. Il est classé 132ème parmi les 150 pays de l’indice de connectivité mobile de 2017 de Gsma, et 142ème sur 176 pays dans l’indice mondial de développement des Tic d’Uit. A cela, s’ajoute la faiblesse de la pénétration du haut débit mobile au Sénégal avec des prix élevés. Il y a aussi les fractures numériques importantes telles qu’entre rural et urbain, entre Dakar et les villes secondaires et même entre les quartiers d’une même ville.

Face à cette situation, Louise Cord, directrice des Opérations de la BM estimait que le Sénégal doit réaliser un «saut numérique». «Nous devons unir nos efforts et travailler ensemble pour y parvenir.

L’enjeu des politiques publiques du secteur consiste à mettre en place un nouveau cadre légal, réglementaire et institutionnel, permettant de stimuler la concurrence et l’investissement privé sur le marché de l’internet et à élargir l’accès et l’usage de l’internet au-delà des principaux centres urbains du pays
», avait-elle souligné.

Toutefois, elle avait félicitait le gouvernement sénégalais d’avoir engagé de telles réformes et souhaitait que celles-ci puissent rapidement aboutir car elles sont critiques pour mettre en place les fondations nécessaires à l’essor d’une véritable économie numérique créatrice de valeur et d’emplois.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 01 avril 2020

(Equonet-Dakar) - Le Conseil des ministres s’est exceptionnellement tenu ce mercredi 1er avril 2020 en visioconférence, sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 mars 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations. Lire le communiqué.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

Covid-19 : l'impact économique sera sévère en Europe

(Equonet-Dakar) - Dans sa série fournissant une analyse régionale sur les effets du coronavirus, le blog du Fmi analyse son impact économique qui sera sévère en Europe. Suivez les explications de Poul M. Thomsen, auteur de cet article.