Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Sénégal : 26 milliards de l’Allemagne pour encourager les réformes de l’environnement des affaires


Rédigé le 18 Décembre 2020 à 17:53 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Décembre 2020 - 22:18

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Le gouvernement allemand alloue 26 milliards pour soutenir les réformes dans les domaines du foncier, formation professionnelle et l’entreprise.


L’attente a été plus ou moins longue. Mais mieux vaut tard que jamais. Conclu en novembre 2019, le ‘’ partenariat pour encourager les réformes’’ se concrétise avec la signature, ce matin, des trois premiers contrats de la coopération financière entre le Sénégal et l’Allemagne d’un montant total de 26 milliards de FCfa.

Cette empreinte de Karl von Klitzing, directeur du bureau de la Kwf au Sénégal, banque allemande de développement,  et Amadou Hott, ministre de l’Economie,  du Plan et de la Coopération, marque la matérialisation du ‘’compact withAfrica’’au Sénégal, dont l’objectif est d’améliorer le climat des affaires et d’attirer les investissements privés pour promouvoir la création d’emplois.

Sont concerné par ce financement, le titre foncier, la formation professionnelle et les très petites et moyennes entreprises (Tpme).

Dans son intervention, Karl von Klitzing a mis l’accent sir l’accès transparent au titre foncier qu’il considère primordial pour le fonctionnement d’une économie de marché. «Sans titre foncier, il n’y a ni sécurité, ni investissement du secteur privé», a-t-il averti. Pour cette raison, il s’estime très heureux de collaborer avec le ministère des Finances et du Budget (Mfb) et la Direction générale des impôts et des domaines (Dgid). Cela afin de mettre en place un système de gestion foncière et de faciliter la déconcentration de la Dgid au niveau de ses centres de services fiscaux avec un apport de10,3 milliards de Franc CFA.

Le deuxième financement est destiné à la formation professionnelle qui, de l’avis du directeur de la Kfw, est aussi un élément crucial dans la disponibilité de personnel qualifié. «La formation augmente non seulement la productivité au niveau de l’économie en général, mais aussi, elle permet à l’individu d’avoir plus de perspectives professionnelles et d’atteindre ses objectifs personnels. Cela justifie nos investissements dans la mise à niveau et l’équipement des centres de formation professionnelle avec une contribution de 12,3 milliards de FCfa», a-t-il souligné.

Le troisième accord de financement est réservé Tpme qui,  vu leur importance pour l’économie sénégalaise, doivent être financées et accompagnées pour mieux se développer et se formaliser. C’est ce qui explique l’appui allemand à ce secteur.

«Pour ce faire, nous sommes en train de monter avec le Fonds souverain d’investissement stratégique (Fonsis) un fonds à capital propre pour les petites et moyennes entreprises (Pme)», a-t-il révélé signalant que l’Allemagne va également octroyer des lignes de crédits à plusieurs institutions de microfinance. Afin de renforcer ces engagements, l’Allemagne a fait un apport de 3,4 milliards de FCfa pour des mesures d’accompagnement des Tpme.

Pour les allemands, ces trois champs d’intervention conjointement choisis avec le Sénégal sont incontournables pour atteindre les objectifs communs relatifs au développement du secteur privé et à la création de nouveaux emplois.

«En définitive, nous restons convaincus que ces contributions financières vont donner une nouvelle impulsion aux réformes et permettre une forte relance de l’économie post Covid», a-t-il déclaré.

Amadou Hott, inistre de l’Économie, du Plan et de la Coopération a déclaré à son tour :«Durant la crise de covid-19, l’Allemagne a fait montre d’une générosité sans précédent à l’endroit du Sénégal. Ce partenariat s’aligne parfaitement aux orientations stratégiques du PAP 2A, en mettant l’accent sur les leviers de compétitivité et d’inclusion que sont la législation du travail, la réforme foncière, l’accès au financement et le développement des PME/PMI, ainsi que la formation professionnelle».

Intervenant depuis 1962, dans des domaines aussi divers que l’éducation et la formation professionnelle, l’adduction d’eau potable, l’agriculture, la décentralisation, la réforme foncière, le développement du système financier ou l’énergie, pour le compte du gouvernement allemand, la Kfw a octroyé à la date d’aujourd’hui plus de 500 milliards de FCFA (763 millions d’euros) pour le financement de projets visant la réduction de la pauvreté, la création d’emploi et la protection de l’environnement au Sénégal, afin d’offrir aux populations des perspectives pour une vie meilleure.
 



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.