Connectez-vous S'inscrire

Sénégal : les agents de l’Etat peuvent désormais consulter et obtenir en ligne leur bulletin de salaire grâce à la plateforme e-solde


Rédigé le 12 Septembre 2019 à 19:57 | 0 commentaire(s) modifié le 15 Septembre 2019 - 11:57

Massamba Ndakhté Gaye
Je m'appelle Ndakhté Massamba GAYE. Je suis journaliste sénégalais et directeur de publication du... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Lancée officiellement ce matin, la plateforme e-solde apparaît comme une solution aux nombreuses contraintes rencontrées par les agents de l’Etat sénégalais dans l’obtention de leur bulletin de salaire par les banques notamment.



Ils appartiennent désormais au passé. Les douloureux problèmes liés notamment à l’obtention de bulletins de salaires rencontrés régulièrement par les usagers de la fonction publique sénégalaise ont trouvé une solution. Il s’agit de la plateforme digitale e-solde. Elle a été officiellement lancée ce matin par les autorités compétentes en présence des mouvements syndicaux, des agents de l’administration et autres acteurs concernés. 

Conçue par la direction des systèmes d’information de la direction générale du Budget en rapport avec la direction du Solde, placées toutes sous la tutelle du ministère des Finances et du Budget, cette plateforme permet la consultation et l’obtention de bulletins de salaire mensuel ou annuel ainsi que la formulation de réclamations en ligne par les usagers.

En outre, elle permet de dématérialiser le processus d’acheminement des bulletins de pensions payables par bons de caisse vers les régions et départements du Sénégal.

Les fonctionnalités et avantages de plateforme ont été mis en exergue. Il a été ainsi souligné l’administration (inscription, gestion des utilisateurs, gestionnaires de solde, etc), la consultation des éléments de salaires, l’édition des bulletins de solde mensuel ou annuel, du contrôle de l’authenticité des bulletins de solde, des réclamations et interaction avec le front/office de la direction de la Solde.

Ainsi, pour ses initiateurs, la plateforme constitue un moyen d’accélérer le processus de digitalisation des services de la Solde avec une facilité d’accès à l’information et aux services salariaux. «L’accès aux bulletins de salaires en ligne au profit des agents de l’Etat permettra ainsi de lever les nombreuses contraintes liées à leur délivrance par les banques notamment pour les agents de l’Etat qui sont en service au niveau déconcentré et ceux qui sont dans les postes diplomatiques», soutiennent-ils.

Cette plateforme e-solde, en plus de ses fonctionnalités et avantages, prend beaucoup en compte les aspects liés à la sécurité. «La plateforme est accessible sur internet pour permettre à tout agent de l’Etat d’accéder à ses éléments de salaires en ligne, quelque soit sa position géographique. Cependant au regard de la sensibilité des informations contenues dans l’application solde, la dimension sécuritaire a été une forte préoccupation du projet», rassurent ses initiateurs.

«Ainsi, la plateforme est hébergée par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) qui a effectué des tests et audits de sécurité nécessaires pour détecter les failles et vulnérabilités. Au terme des séances d’audit et de corrections apportées, l’ADIE a délivré un quitus de sécurité, approuvant ainsi le niveau de prise en charge de la sécurité de l’application», renseignent-ils.

Parlant de l’enrôlement ou de l’inscription des agents de l’Etat, ils insistent sur l’identification physique qui est requise pour garantir davantage la confidentialité. A cet effet, ils ont informé de la mise en place des sites d’inscription à la direction des Soldes, dans les sphères ministérielles de Diamniadio ainsi qu’au niveau déconcentré dans les contrôleurs régionaux des finances (CRF).

Lors des débats qui ont suivi la présentation de la plateforme e-solde, les participants, notamment les représentants des organisations syndicales de travailleurs, ont salué cette initiative et encouragé ses initiateurs dans leur dynamique de modernisation de l’administration publique, en l’occurrence la direction des systèmes d’information de la DGB et la direction des Soldes.    

Et, séance tenante, il a été procédé en direct à des inscriptions des agents de l’Etat ayant pris part à la rencontre.

Cette action, qui semble montrer le dynamisme des directeurs généraux porteurs du projet, mérite d’être encouragée et mieux soutenue par sa direction générale et plus loin par sa tutelle.



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 23 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le jeudi 23 janvier 2020, au palais de la République. Sur le plan national, sa communication a porté notamment sur le développement du secteur privé, le Conseil présidentiel sur le Plan national d’Aménagement et de Développement Territorial (PNADT).


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.