Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.



Tchad: la secrétaire générale de la Francophonie désigne Ahmedou Ould Abdallah en qualité d’envoyé spécial


Rédigé le 5 Mai 2021 à 13:43 | 0 commentaire(s) modifié le 6 Mai 2021 - 17:37


(Equonet-Dakar) - Ahmedou Ould Abdallah conduira une délégation de haut niveau de la Francophonie qui se rendra à N’Djamena à l’effet de prendre attache avec les nouvelles autorités.


La secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, a désigné Ahmedou Ould Abdallah de la République Islamique de Mauritanie, en qualité d’Envoyé spécial pour le suivi de la situation au Tchad.
 
Selon un communiqué de presse transmis à equonet, cette désignation s’inscrit dans le cadre des initiatives de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour accompagner le processus de transition engagé au Tchad.
 
M. Abdallah conduira, dans les prochains jours, une délégation de haut niveau de la Francophonie qui se rendra à N’Djamena à l’effet de prendre attache avec les nouvelles autorités ainsi qu’avec les acteurs politiques et sociaux tchadiens.
 
L’Envoyé spécial de la Secrétaire générale œuvrera en coordination avec les partenaires internationaux, notamment l’Union africaine (UA)  et la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le but de contribuer à une gestion apaisée, consensuelle et inclusive de la transition.
 
Les conclusions de sa mission seront examinées par le Conseil permanent de la Francophonie (CPF).
 
M. Ahmedou Ould Abdallah est ancien Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la République Islamique de Mauritanie. Il a occupé de très hautes fonctions dans Ia diplomatie multilatérale, principalement au sein des Nations unies où il fut en particulier Représentant spécial du Secrétaire général   au Burundi et en Somalie ainsi que Représentant Spécial pour l'Afrique de l'Ouest et chef du Bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest  (UNOWA).
 
L’OIF compte 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs.
Equonet



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies