Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Transport aérien : chute pandémique spectaculaire (60 pour cent en 2020) du trafic international de passagers


Rédigé le 30 Janvier 2021 à 13:44 | 0 commentaire(s) modifié le 31 Janvier 2021 - 17:54

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Le nombre total de passagers en 2020 baisse de 60 pour cent alors que l’attaque de covid19 contre la mobilité internationale se poursuit.


Sa dernière analyse de l'impact économique du COVID-19 étant  maintenant achevée, l'Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci) a confirmé que le trafic international de passagers avait subi une chute spectaculaire de 60 pour cent en 2020, ramenant les totaux des voyages aériens aux niveaux de 2003.

Selon ses données, alors que la capacité en sièges a chuté de 50% l'année dernière, le nombre total de passagers a chuté de 60%, avec seulement 1,8 milliard de passagers prenant l'avion au cours de la première année de la pandémie, contre 4,5 milliards en 2019.

Les chiffres de l’Oaci indiquent également des pertes financières de 370 milliards de dollars pour les compagnies aériennes résultant des impacts de covid19, les aéroports et les fournisseurs de services de navigation aérienne (Ansp) perdant respectivement 115 milliards et 13 milliards supplémentaires. La chute pandémique de la demande de voyages aériens a commencé en janvier 2020, mais s'est limitée à quelques pays seulement. Cependant, alors que le virus poursuivait sa propagation mondiale, les activités de transport aérien se sont pratiquement arrêtées à la fin du mois de mars.

«Avec les mesures de verrouillage à grande échelle, les fermetures de frontières et les restrictions de voyage mises en place dans le monde entier, en avril, le nombre total de passagers avait chuté de 92% par rapport aux niveaux de 2019, soit une moyenne de 98% de baisse observée dans les vols internationaux», souligne-t-elle.

«Après avoir atteint le point bas d'avril, le trafic passager a connu un rebond modéré pendant la période de voyage estivale. Cette tendance à la hausse a cependant été de courte durée, stagnant puis empirer en septembre lorsque la deuxième vague d’infection dans de nombreuses régions a incité à réintroduire des mesures restrictives», ajoute-t-elle.

La reprise sectorielle est redevenue plus vulnérable et volatile au cours des quatre derniers mois de 2020, indiquant une récession globale à double creux pour l'année, selon l’Oaci.
Disparité entre les recouvrements nationaux et internationaux
L’Oaci signale l’existence d’une disparité persistante entre les effets des voyages aériens intérieurs et internationaux résultant des mesures internationales plus strictes en vigueur. Selon elle, les voyages intérieurs ont fait preuve d'une plus grande résilience et ont dominé les scénarios de reprise du trafic, en particulier en Chine et en Fédération de Russie, où le nombre de passagers nationaux est déjà revenu aux niveaux d'avant la pandémie.

Dans l'ensemble, elle souligne que le trafic intérieur de passagers a baissé de 50% dans le monde, tandis que le trafic international a diminué de 74%, soit 1,4 milliard de passagers en moins.

«À la fin du mois de mai 2020, les régions de l'Asie / Pacifique et de l'Amérique du Nord de l'OACI ont mené la reprise mondiale des totaux de passagers, en grande partie en raison de leurs marchés intérieurs importants. L'Europe a connu un rebond temporaire mais a connu une tendance à la baisse spectaculaire à partir de septembre. Le trafic d'Amérique latine et des Caraïbes s'est amélioré au quatrième trimestre, tandis que les reprises en Afrique et au Moyen-Orient se sont déroulées de manière moins robuste», informe l’Oaci.



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.