Connectez-vous S'inscrire

UEMOA : adoption du budget 2019 arrêté à la somme de 152 milliards FCFA


Rédigé le 24 Décembre 2018 à 11:05 | 0 commentaire(s) modifié le 26 Décembre 2018 - 18:50


(Equonet-Dakar) - Le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a adopté le Budget de l’Union au titre de l’exercice 2019 équilibré en recettes et en dépenses à un montant de cent cinquante-deux milliards quatre-vingt millions huit cent soixante-seize mille cinq cent soixante-quatre (152 080 876 564).


Ce budget a été adopté au terme de sa quatrième session ordinaire de l'année, tenu le 21 décembre 2018, dans les locaux du Siège de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) à Dakar, en République du Sénégal, sous la présidence de Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances de la République du Bénin, son président en exercice.

Selon un communiqué de presse de la Banque centrale, ce budget s’inscrit dans la poursuite des efforts de maîtrise de charges des Organes de l’Union entamés dans les budgets précédents et consacre également la consolidation des réformes engagées dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route 2017-2021, avec notamment le renforcement continu du dispositif de passage au budget-programme.

D’après le texte, le budget adopté au titre de l’exercice 2019 tient également compte des orientations fixées par les Instances de l’Union, notamment, la limitation de l'intervention de la Commission dans le financement des Organes consultatifs.

A cet effet, le Conseil des ministres a adopté les décisions portant octroi de subventions auxdits Organes.

Les conditions d’accès à la phase de stabilité en 2020 remplies
 
Le Conseil a aussi examiné les Programmes pluriannuels de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité des Etats membres au titre de la période 2019-2023. D’après le communiqué, ces programmes indiquent que l’Union remplirait les conditions d’accès à la phase de stabilité en 2020. Le Conseil a en conséquence adopté les décisions relatives auxdits Programmes.
 
Il a, par ailleurs, invité les Etats membres à mettre en œuvre les mesures nécessaires et efficaces pour assurer une consolidation budgétaire en 2019. Ces mesures ont principalement trait à une meilleure mobilisation des recettes, une maîtrise des dépenses courantes et une amélioration de l’efficacité de la dépense publique.
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.