Connectez-vous S'inscrire

UEMOA : les exigences d’une meilleure inclusion financière régionale


Rédigé le 4 Décembre 2018 à 16:05 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Décembre 2018 - 12:57


(Equonet-Dakar) – La directrice de l’inclusion financière de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), Gisèle C. Keny Ndoye, s’en est convaincue. Pour elle, il ne peut y avoir une meilleure inclusion financière dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) que lorsque certaines sont réunies.


Pour une meilleure inclusion financière dans l’Uemoa, il faut apporter des solutions aux 4 problèmes. C’est la conclusion à laquelle est aboutie Mme Ndoye. Le premier problème est d’ordre réglementaire. «Il nous faut un cadre réglementaire adapté et des services financiers numérique interopérables», a-t-elle indiqué lors de sa communication faite dans le cadre de la semaine de l’inclusion financière qui a pris fin le samedi dernier..

Mme Ndoye est également d’avis qu’il faut une coordination efficace entre les parties prenantes, des populations financièrement éduquées et un engagement des Etats de l’Union régionale pour améliorer sensiblement l’inclusion financière dans cet espace communautaire.

Pour y arriver, elle a présenté la stratégie régionale qui peut se résumer aux rôles que doivent jouer ces parties prenantes pour relever les nombreux défis de l’inclusion financière.

Sur ce point, elle estime que l’Etat a un rôle central, car c’est lui qui doit veiller à l’assainissement et au renforcement du secteur de la microfinance, contribuer à l’éducation financière des populations, assurer la coordination, au plan national, de la stratégie d’inclusion financière et le développement des infrastructures favorables technologies innovantes.

Pour sa part, la Bceao est chargée principalement de la mise en œuvre de la stratégie régionale de l’inclusion financière et de la protection des clients des services financiers.

Aux autres acteurs du secteur financier, ils sont invités à faire une offre de services financiers orientée vers les technologies innovantes, diversifiée et adaptée aux besoins des populations cibles que sont le monde rural, les petites et moyennes entreprises (Pme), les femmes et jeunes et les personnes à faible éducation financière.

D’après les chiffres donnés par Mme Ndoye, le taux d’inclusion financière est passé de 40,1 pour cent en 2014 à 55,0 pour cent en 2017. Quant au taux d’exclusion, il est passé de 59,9 pour cent à 45,0 pour cent durant la même période.

S’agissant du taux d’accès selon le genre, il est de 21,6 pour cent en 2014 à 44,6 pour cent en 2017 pour les hommes. Pour les femmes, le taux est passé de 14,4 pour cent à 29,7 durant la même période.

Ce qui veut dire qu’il y a encore des efforts à faire pour améliorer ces taux en relevant les nombreux défis qui attendent. Il s’agit de l’identification des populations, de la réduction des coûts de services, de la sécurité et la qualité des services, de l’adaptation continue du cadre réglementaire, de la protection des consommateurs, de l’insuffisance des infrastructures (communication, énergie électrique) notamment dans les zones rurales et de l’éducation financière des populations.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du Sénégal du jeudi 13 juin 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce jeudi 13 juin 2019, le Conseil des ministres.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du jeudi 13 juin 2019

(Equonet-Dakar) - A titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes au conseil des ministres du jeudi 13 juin 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Signature de l’accord de financement du programme Kandadji entre le Niger et la Bad

(Equonet-Dakar) - La République du Niger et la Banque africaine de développement ont signé le mardi 11 juin 2019 à Malabo (Guinée Equatoriale) l’accord de financement de 128,8 millions de dollars américains pour la réalisation du Projet d’appui au programme « Kandadji » de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la Vallée du Niger (PA-KRESMIN).


Actu d'Europe

Nestlé rejoint la nouvelle initiative alimentaire de la Fondation Ellen MacArthur

(Equonet-Dakar) - Nestlé a annoncé avoir rejoindre aujourd'hui le projet pionnier lancé par la Fondation Ellen MacArthur visant à développer des solutions d'économie circulaire associées au système alimentaire actuel.