Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



Uemoa : poursuite de la tendance haussière des exportations d’or en 2019


Rédigé le 31 Mars 2021 à 23:14 | 0 commentaire(s) modifié le 1 Avril 2021 - 12:48

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste économique professionnel et chercheur dans le secteur des... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Les exportations d'or maintiennent leur progression en ressortant à 4.308,9 milliards en 2019, tirées par la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal.


Le marché extérieur de l’or africain se porte bien pour les pays de l’Union économique et monétaire ouest africain (Uemoa). Les données collectées par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest montrent en effet que les exportations d'or ont poursuivi leur tendance haussière entamée depuis 2013, ressortant à 4.308,9 milliards en 2019 contre 3.711,3 milliards en 2018.

La Banque centrale impute cette situation essentiellement à la hausse des volumes exportés par la Côte d’Ivoire (+32,2%), le Mali (+16,9%) et le Sénégal (+8,5%) dans un contexte de hausse des cours sur les marchés internationaux (+15,9%). Elle relativise en notant que la tendance a été atténuée par le repli des volumes exportés au Burkina (-9,0%) du fait de l'épuisement des réserves exploitées par les sociétés minières telles que Netiana Mining Company SA, SOMITA SA et Burkina Mining Company SA.

Selon la Banque centrale, l'or occupe la première position des produits d'exportation de l'Union au cours de la période sous revue. Sa part dans les produits vendus à l'extérieur de l'Union est ressortie à 28,8% en 2019 contre 26,9% en 2018, soit une augmentation de 1,9 point de pourcentage. Les ventes extérieures d'or de l'Union sont principalement destinées à la Suisse (62,8%), l'Afrique du Sud (25,8%) et l'Inde (9,2%). Les autres clients, notamment les Émirats Arabes Unis sont destinataires de 2% à peine des ventes d’or de l’Union.

En plus de l’or, il y a d’autres données de la Bceao sur des produits agricole et chimique.

Cacao

Les expéditions des produits de cacao de l'Union ont progressé de 14,5% en 2019 pour ressortir à 2.905,6 milliards. Cette évolution reflète l'orientation favorable des cours internationaux (+7,8%), couplée à la hausse de 7,0% des volumes expédiés, dans un contexte d'augmentation de l’offre consécutivement à l’entrée en production de nouvelles 15 plantations et d'une unité de transformation de cacao.

Ce produit et ses dérivés occupent le deuxième rang des produits exportés par l'Union, avec une part de 19,4% des exportations totales, en hausse de 1,0 point de pourcentage par rapport à 2018. Les produits du cacao sont exportés dans leur majorité vers l'Union Européenne (70%), en particulier les Pays-Bas (25,5%), la France (8,4%) et la Belgique (8,2%). Le continent américain constitue la deuxième destination des produits de cacao de l'Union (18,1%), dont 12,0% pour les Etats-Unis.

Produits pétroliers

Les ventes des produits pétroliers se sont accrues de 30,5% en 2019 pour s'établir à 1.807,8 milliards, sous l'effet d’une augmentation d’environ 30% du volume des ventes, dans un contexte de repli des cours de l'or noir (-6,5%) sur les marchés internationaux. La hausse du volume exporté est en lien avec le regain de la production enregistrée en particulier en Côte d’Ivoire du fait des performances du principal champ pétrolier. La part des produits pétroliers dans les exportations totales s'est établie à 12,1% en 2019 contre 10,0% en 2018, soit une amélioration de 2,1 points de pourcentage. L'essentiel des produits pétroliers de l'Union est vendu sur le continent africain. Cette destination accueille 52,3% des exportations de ce produit. L'Europe arrive en seconde position avec une part de 23,8% en 2019.

Coton

Les exportations de coton, avec une part de 6,2% du total des exportations, ont progressé de 2,8% pour ressortir à 1.057,6 milliards en 2019. Cette progression est essentiellement en lien avec la hausse des prix de vente obtenus par les pays exportateurs dans le cadre du négoce de ce produit. Les exportations de coton sont orientées principalement vers l'Asie (79,6%) et l'Europe (13,4%). L'or blanc représente au cours de l'année 2019, le quatrième produit d'exportation de l'Union.

Noix de cajou

Les ventes à l'extérieur de noix de cajou se sont repliées de 28,2% en 2019 pour ressortir à 659,5 milliards. Cette évolution est principalement en lien avec la baisse des expéditions de la Côte d'Ivoire et de la Guinée-Bissau, induite par la chute des cours internationaux de l’ordre de 30%. Les ventes de noix de cajou sont destinées à 91,4% au continent asiatique, plus précisément à l'Inde (31,5%).

Caoutchouc

Les exportations de caoutchouc, ressorties à 531,9 milliards en 2019, ont progressé de 26,7% par rapport à leur niveau de 2018. Cette hausse des expéditions de caoutchouc est consécutive à celle des cours internationaux. Les ventes extérieures de caoutchouc sont destinées essentiellement à l'Asie (49,8%) et à l'Europe (38,0%).

Pêche

Les expéditions des produits halieutiques ont enregistré une hausse de 12,1% ressortant à 405,1 milliards en 2019. Elles ont une part de 2,7% dans le total des ventes de l’Union à l’extérieur. Les exportations de ces produits de pêche sont essentiellement destinées à la Zone euro (55,6%) et l’Asie (9,3%).

Produits chimiques

Les exportations de produits chimiques, composées essentiellement d'acide phosphorique, d'engrais, de produits pharmaceutiques et cosmétiques, se sont établies à 468,7 milliards en 2019, en augmentation de 10,5% par rapport à leur niveau de 2018. Cette évolution est consécutive notamment à l'accroissement du volume expédié. La part des ventes extérieures de produits chimiques dans les exportations de l'Union s'est établie à 2,6% en 2019, soit le même poids que l'année précédente. Une part prépondérante des exportations de produits chimiques est destinée à l’Asie (30,7%) et aux autres pays du continent africain (27,8%).

Uranium

Les ventes d'uranium ont augmenté de 9,6% en 2019 pour s'établir à 128,5 milliards, après six années consécutives de baisse. Cette évolution s’explique par la hausse des prix et de la production. Pour le volume, le rebond observé est subséquent à l'extension des activités de la Société des Mines de l'Aïr (SOMAÏR) au Niger à travers l’exploitation d’un autre gisement. La part des expéditions d'uranium dans les exportations de l'Union est ressortie à 0,9% en 2019. Les exportations d'uranium en 2019 ont été orientées intégralement vers la France (85,9%) et les Etats-Unis (14,1%). L'année précédente, ces ventes à l'extérieur étaient entièrement dirigées vers la France (100%).

Les autres produits d'exportation sont constitués essentiellement de produits du café, de 16 l'arachide, de l'huile de palme, de l'amande de karité, du bois et des ouvrages en bois. Cette rubrique recouvre également les réexportations de l’Union notamment à destination du Nigeria. Elle concerne également la banane, l'ananas, les phosphates, les tabacs, les cigarettes et l'oignon. La part de ces produits est ressortie à 25,7% en 2019 contre 26,8% un an auparavant.



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.