Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Un réseau régional de fact-checking contre la désinformation en Afrique de l’ouest en gestation


Rédigé le 25 Mars 2021 à 11:25 | 0 commentaire(s) modifié le 25 Mars 2021 - 11:44

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Des journalistes de la sous-région ouest africaine ont entamé des discutions autour de la mise en place d’un réseau de fact-checking.


En Afrique, on assiste à une circulation abondante de fausses informations et de rumeurs, propagées essentiellement dans les réseaux sociaux. Ce flux de contenus malveillants angoisse et crée la panique voire la peur chez les populations qui les reçoivent.

Cette situation est d’autant plus préoccupante au point de pousser l’Unesco, l’Union européenne et FameDeV à réunir les journalistes et autres professionnels des médias d’Afrique francophone dans le but d’examiner la manière la plus appropriée de la mise en place d’un réseau régional de fack-cheking (vérification des faits) contre la désinformation en Afrique de l’ouest.

Et l’occasion ne pouvait être meilleure que cette rencontre tenue les 23 et 24 mars 2021, à Saly Portudal (Mbour-Sénégal), pour le directeur de la Communication, Ousseynou Dieng, représentant le ministère sénégalais de la Culture et de la Communication, de lancer à l’endroit des rédactions un appel à l’action pour des informations de qualité dans les médias.

«…Dès lors, ce sont les médias traditionnels qui sont interpelés. Ils doivent revenir aux fondamentaux du journalisme. Aller à la bonne source, vérifier les faits, donner la bonne information, cette responsabilité des médias devient une exigence en temps de crise», a-t-il invité après avoir déploré les nombreuses informations émises par des anonymes, des influenceurs ou même des journalistes, souvent sans aucune garantie de fiabilité.

«C’est tout l’intérêt du fact-checking qui doit être une pratique systématique dans toutes les rédactions. Il permet de trier le vrai du faux dans le flux d’informations reçues quotidiennement  et de s’assurer de la crédibilité des contenus proposés au public», a-t-il indiqué.   

«En ces moments d’angoisse et de peur, seul le fact-checking pourrait permettre d’établir une relation de confiance avec les populations et de les rassurer en leur apportant des informations fiables, vérifiées et précises. Cela aidera ces populations à prendre des décisions éclairées face au flux de contenus malveillants qu’elles reçoivent quotidiennement», a-t-il ajouté. Et M. Dieng de souligner que le fact-checking est devenu, aujourd’hui, indissociable du journalisme professionnel et il s’impose à tous les médias d’information crédibles.

Animée par Code For Africa (en présentiel) et l’Organisation mondiale de la santé (en ligne), la rencontre de Saly était un moment privilégiée de partage de connaissances et d’expériences des pays (Burkina Faso, Togo, Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali, Niger et Guinée) en matière de vérification des faits. Leurs représentants à cette réunion très interactive ont échangés notamment sur de nombreuses thématiques liées à la pandémie de covid19, notamment les vaccins, au déploiement de la plateforme de fact-checking et à l’initiative ViralFacts.

Des discussions fructueuses et riches en enseignements à l’issue desquelles des propositions pertinentes ont été proposées. Elles vont dans le sens d’une prise en charge effective de l’objectif de l’atelier qui visait la mise en place d’un réseau régional de fact-checkers et de résilience des médias face  aux pandémies.

Elles seront soumises à l’appréciation des organisateurs à qui appartient le dernier mot. Reste à savoir quelle suite vont-ils donner à cette proposition des fact-checkers.   



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.