Connectez-vous S'inscrire

Vers des orientations stratégiques à BP pour la prise en charge des intérêts du Sénégal et de la Mauritanie dans l’exploitation du gisement Grand Tortue Ahmeyim


Rédigé le 3 Juin 2019 à 23:45 | 0 commentaire(s) modifié le 6 Juin 2019 - 21:13


(Equonet-Dakar) - Les ministres sénégalais et mauritaniens en charge des hydrocarbures se réunissent depuis ce matin à Dakar dans le but de formuler des orientations stratégiques à l’endroit de l’opérateur BP en vue d’une prise en charge des intérêts des deux pays dans le cadre de l’exécution de la phase 1 et de la préparation des phases 2 et 3 du gisement ‘’Grand Tortue Ahmeyim (GTA)’’.


Amadou Makhtar Cissé et Mohamed Abdel Vetah, respectivement ministres sénégalais du Pétrole et des Energies et mauritaniens du Pétrole, de l’Energie et des Mines tiennent à ce que les intérêts de leurs Etats soient pris en charge dans le développement et l’exploitation de la phase 1ainsi que dans la définition des concepts des phases 2 et 3 du gisement ‘’Grand Tortue Ahmeyim’’.

A cet effet, ces deux autorités et leurs experts se sont réunis aujourd’hui à Dakar afin de formuler des orientations stratégiques à l’opérateur BP. Mais ces pouvoirs publics devront, à leur tour, fournir à ce dernier des réponses conjointes à ses préoccupations.

Makhtar Cissé en a cité quelques. Il s’agit notamment des questions de sécurité de la plateforme aussi bien dans l’espace aérien, maritime et terrestre, de financement estimé à 3000 milliards FCFA pour la phase 1 d’une durée de 5 ans, de la stratégie de commercialisation, de la stratégie de développement du contenu local.

Sur ce dernier point, le ministre sénégalais du Pétrole et des Energies, dans un souci de transparence et de bonne gouvernance, a révélé la tenue en juillet prochain d’une concertation nationale où tous les acteurs ainsi que la société civile et les partis d’opposition seront invités à y prendre.

A la suite de l’importante découverte du gisement de gaz naturel situé à cheval à la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie, les deux Etats sont convenus du développement et de l’exploitation en commun du GTA. A cet effet, ils ont signé le 09 février 2018, l’Accord de coopération inter-Etats (ACI) portant sur le développement et l’exploitation des réservoirs du champ GTA.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le président de la République a réuni le conseil des ministres, le mercredi 18 septembre 2019, à 10 heures, au palais de République. Il a abordé les questions de la sécurité des infrastructures routières, la protection des végétaux, la campagne de commercialisation agricole, du prix de l'arachide et de la santé.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement se rend en Égypte

(Equonet-Dakar) - Une délégation du conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) entamera lundi une visite en Égypte pour une mise à jour et un témoignage oculaire des derniers développements dans le pays, a appris Equonet de l’Institution.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.