Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, énergétique, technologique et migration au Sénégal et en Afrique

abeilles et autres pollinisateurs : ces petites créatures très actives dont la contribution à la bonne santé de la planète et à nos conditions de vie est précieuse


Rédigé le 21 Mai 2022 à 13:26 | 0 commentaire(s) modifié le 23 Mai 2022 - 13:28

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Nombre de richesses naturelles sont le fruit de leur travail acharné, mais les abeilles et autres pollinisateurs font face à de nombreux défis aujourd’hui. L’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) attire l'attention sur la gravité de leur déclin.


Les abeilles et autres pollinisateurs sont des petites créatures très actives dont la contribution à la bonne santé de la planète et à nos conditions de vie est précieuse. Selon la FAO, ils jouent un rôle vital pour le maintien des écosystèmes, contribuent de manière essentielle à la production alimentaire et aux moyens d’existence et établissent un lien direct entre les écosystèmes sauvages et les systèmes de production agricole.

Elle souligne que c’est grâce à l’activité de pollinisation méticuleuse des abeilles et des autres insectes pollinisateurs que nous pouvons savourer toutes sortes d’aliments, comme les amandes, les pommes, le café ou encore les fraises. D'après elle, ces insectes contribuent, en outre, de manière indirecte à la production de substances aux vertus curatives, mais aussi de fibres et de biocombustibles, entre autres.

Nombre de richesses naturelles sont le fruit de leur travail acharné, mais les abeilles et autres pollinisateurs font face à de nombreux défis aujourd’hui. À l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des abeilles 2022, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en garde contre le déclin des services de pollinisation dans de nombreuses régions du monde.

«Les populations d’abeilles, de pollinisateurs et de nombreux autres insectes diminuent du fait du recours à des pratiques agricoles qui ne sont pas durables, de l’usage de pesticides, de la présence d’organismes nuisibles et d’agents pathogènes, de la destruction des habitats et de la crise climatique», a déclaré le directeur général de la FAO, Qu Dongyu, dans son message vidéo adressé dans le cadre de la manifestation organisée vendredi 20 mai pour la Journée mondiale des abeilles.

«Nous devons agir de manière collective pour soutenir, restaurer et valoriser le rôle des abeilles, des pollinisateurs et de l’apiculture», a-t-il ajouté.

Des experts des abeilles et autres pollinisateurs venus du monde entier ont participé à la manifestation en ligne. Dans le cadre des débats et des récits d’expériences sur le terrain, les intervenants ont non seulement insisté sur tous les bienfaits que ces minuscules créatures apportent à l’être humain et à la nature, mais aussi sur les menaces et les problèmes auxquels ces insectes sont confrontés du fait de l’incidence négative des activités humaines sur l’environnement.

Le thème de cette année – «Volons au secours des abeilles – Célébrons la diversité des abeilles et des systèmes apicoles» – nous encourage tous à agir, car nous pouvons tous faire quelque chose pour respecter et protéger ces insectes qui nous rendent tant de services. Lors de leurs interventions pendant la manifestation de la FAO, les experts ont attiré l’attention sur l’importance de la diversité des abeilles et des systèmes apicoles qui existent dans le monde.

L’apiculture est une activité qui, au-delà de la production de miel, contribue aussi à la réalisation de nombreux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Pouvant être pratiquée avec peu de moyens et du matériel disponible localement, elle offre une source de revenus aux personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté et contribue à améliorer la résilience et les conditions de subsistance des populations rurales et autochtones.

«L’apiculture est une activité répandue dans le monde entier, et des millions d’apiculteurs, notamment au sein des communautés autochtones, dépendent des abeilles pour assurer leurs moyens d’existence et leur bien-être», a souligné le directeur général de la FAO. Les peuples autochtones jouent d’ailleurs un rôle crucial dans la préservation de réservoirs génétiques essentiels et sont souvent les seuls à connaître certaines espèces d’abeilles locales et l’ensemble des produits et services qu’on leur doit.

La Journée mondiale des abeilles a été créée en 2017 à la suite d’une résolution adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies, sur proposition du gouvernement slovène. L’édition de cette année a de nouveau été l’occasion de mettre en avant les actions que les pouvoirs publics, le secteur privé, les organisations, la société civile et les citoyens peuvent accomplir pour protéger les abeilles et autres pollinisateurs et leurs habitats, promouvoir leur diversité et favoriser l’essor de l’apiculture durable.

L’action de la FAO

La FAO et ses partenaires s’emploient à préserver et à valoriser le rôle des abeilles et autres pollinisateurs, ainsi que des populations qui tirent profit de leurs bienfaits, dans le cadre de l’Action mondiale en faveur des services de pollinisation pour une agriculture durable, l’objectif étant d’accroître la diversité des habitats en milieu agricole et urbain, de promouvoir les mesures à l’appui de la lutte biologique contre les organismes nuisibles et de limiter l’utilisation des pesticides.




Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise





Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.