Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



aucune mesure corrective annoncée sur l’accentuation des tensions inflationnistes dans l’uemoa


Rédigé le 23 Mars 2022 à 18:46 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Mars 2022 - 17:40

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste économique professionnel et chercheur dans le secteur des... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Alors que les prix des produits de consommation continuent de grimper, les ministres en charge de l'Economie et des Finances de l'Uemoa n'ont annoncé aucune mesure d'atténuation.


Il est bon de soulever les problèmes. Mais le mieux, c'est de chercher, de trouver et de proposer des solutions à ces problèmes. Ce qui n'a pas été fait au cours de la première session ordinaire au titre de l'année 2022 du Conseil des ministres de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), tenu le 18 mars, dans les locaux de l’Agence Principale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Lomé, en République togolaise, sous la présidence de Sani YAYA, ministre de l’Economie et des Finances de la République Togolaise, son président en exercice.

Les ministres se sont limités à relever l’accentuation des tensions inflationnistes dans l’Union au quatrième trimestre 2021 et durant les premiers mois de l’année 2022, à l’instar des autres régions du monde. Mais ils n'ont annoncé aucune mesure visant à freiner ces tensions inflationnistes. En tout cas, pas dans le communiqué de presse de la session transmis à equonet.

Ils ont simplement noté que le niveau général des prix s’est accru de 5,0% au quatrième trimestre 2021, par rapport à la même période de l'année précédente, après une hausse de 3,8% un trimestre plus tôt. Ils imputent cette augmentation des prix essentiellement à la baisse de la production agricole locale, au renchérissement des produits alimentaires importés et aux difficultés d'approvisionnement des marchés, induites par les crises sanitaire et sécuritaire dans certains pays. Ils soulignent que pour l’ensemble de l’année 2021, le taux d'inflation est ressorti à 3,6%, après 2,1% en 2020.

Le Conseil des Ministres a également noté que le déficit public global, base engagements, dons compris, s’est établi à 5,9% du PIB en 2021 contre 5,6% en 2020. Cette situation reflète l’accélération des investissements publics dans le cadre des plans de relance mis en œuvre par les Etats membres afin de porter la croissance économique de l’Union à son niveau d’avant la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Le Conseil a souligné que les perspectives économiques de l’Union demeurent globalement favorables avec un taux de croissance attendu à 6,1% en 2022 et à 7,9% en 2023. Il a relevé que l’Union fait cependant face à des risques liés à l’environnement sécuritaire, à l’accroissement des cours des produits pétroliers et alimentaires importés par les Etats membres de l’Union, ainsi qu’à l’impact des tensions géopolitiques dans le monde. Dans ce contexte, le Conseil a exhorté les Etats membres à accélérer les réformes afin de mobiliser davantage de ressources fiscales, d’assurer l’efficience des dépenses publiques et de favoriser une meilleure programmation dans la gestion budgétaire. Les Ministres ont insisté sur la nécessité de prendre les mesures idoines pour renforcer les capacités locales de production et améliorer la disponibilité sur les marchés des produits de première nécessité.

Le Conseil s’est félicité des mesures de soutien prises par la BCEAO et de l’orientation actuelle de la politique monétaire qui devraient permettre de conforter la reprise économique au sein des pays de l’Union au cours de l’année 2022.




Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.