Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



autres principales conclusions du gmac de l'enquête menée auprès des recruteurs d'entreprise


Rédigé le 29 Juin 2022 à 20:06 | 0 commentaire(s) modifié le 30 Juin 2022 - 12:29


(Equonet-Dakar) - Le rapport sommaire GMAC de son enquête annuelle menée auprès des recruteurs d'entreprise intitulé GMAC Corporate Recruiters Survey – 2022 Summary Report fait d'autres conclusions sur les salaires, l'embauche international et les diplômes en ligne.


 

Les salaires de départ des titulaires de MBA restent attractifs et les salaires de départ moyens des diplômés de master de commerce sont en hausse

Les réponses des recruteurs suggèrent que les entreprises aux États-Unis prévoient de revoir à la hausse les salaires de départ des diplômés de master de commerce en 2022 par rapport à ceux de l'année dernière. En outre, les niveaux de rémunération de départ moyens des titulaires d'un MBA sont de 22 à 40 % plus élevés que ceux qui disposent d'un baccalauréat, dans toutes les régions du monde où l'échantillon est représentatif. Le salaire moyen de départ est plus attractif aux États-Unis, où le salaire moyen de départ des nouveaux employés titulaires d'un MBA enregistré cette année, soit 115 000 USD, n'a pas évolué au cours des trois dernières années. Dans le contexte inflationniste actuel, la stabilité relative du salaire moyen des titulaires de MBA suggérée par les résultats de l'enquête montre que la valeur réelle des salaires des titulaires de MBA est en berne.

Afin de lutter contre les effets de l'inflation, les recruteurs d'entreprise se tournent vers une série d'avantages, y compris les aides à la scolarité, pour répondre aux besoins changeants des nouveaux diplômés.Les aides à la scolarité, comme le remboursement des frais de scolarité et les bourses d'études, sont devenus un avantage de plus en plus courant, 54 % l'ayant proposé en 2022, contre 35 % l'année dernière.

L'embauche internationale aux États-Unis est revenue à son niveau d'avant la pandémie avec un potentiel de croissance continue pour 2022

Le Moyen-Orient (52 %) et l'Europe occidentale (40 %)sont les deux régions du monde avec le pourcentage le plus élevé de recruteurs prévoyant de recruter des candidats internationaux en 2022. Aux États-Unis, les résultats de l'enquête de cette année suggèrent une amélioration de la situation pour les diplômés internationaux de MBA et de masters de commerce. Si l'on observe le recrutement effectif de l'année dernière, 43 % des recruteurs aux États-Unis ont confirmé avoir embauché des talents internationaux en 2021, un chiffre en hausse par rapport à 2020 (35 %) et 2019 (41 %). Dans l'enquête de cette année, 56 % des recruteurs aux États-Unis déclarent qu'ils prévoient de recruter à l'international en 2022 (35 %) ou qu'ils sont disposés à le faire (21 %), contre 48 % en 2021, une tendance à la hausse. En outre, 83 % des entreprises technologiques nord-américaines déclarent qu'elles prévoient de recruter à l'international en 2022 (62 %), ou qu'elles sont disposées à le faire (21 %).

« Alors que les mesures de restriction relatives aux déplacements s'allègent dans le monde entier et que la mobilité des étudiants repart à la hausse, nous sommes ravis d'accueillir davantage d'étudiants internationaux sur les campus du pays. Notre mission est d'aider nos étudiants à réussir et nos diplômés à tirer pleinement profit du solide marché de l'emploi aux États-Unis », a déclaré Isabelle Bajeux-Besnainou, nouveau membre du Conseil d'administration du GMAC et doyenne de la Tepper School of Business de Carnegie Mellon.

À l'échelle mondiale, les recruteurs d'entreprise semblent de plus en plus accepter les diplômes en ligne, à l'exception notable des États-Unis

Le pourcentage de recruteurs internationaux qui considèrent de manière égale les diplômés d'études supérieures en management (GME) en ligne et en présentiel a augmenté, passant de 34 % en 2021 à 60 % en 2022, suggérant une croissance significative de l'acceptation des programmes en ligne. Cependant, les recruteurs d'entreprise aux États-Unis sont une exception, et c'est pourtant dans cette région du monde que les inscriptions en ligne sont les plus importantes pour la formation en MBA. Parmi les recruteurs d'entreprise aux États-Unis qui ont participé à l'enquête, seulement 29 % s'accordent à dire qu'ils considèrent les diplômés des études supérieures en management (GME) en ligne et en présentiel de la même manière. Ce chiffre, en baisse par rapport aux 33 % des répondants de l'échantillon de 2021, est le plus bas de toutes les régions du monde.

« La croissance des programmes de MBA en ligne a été si forte aux États-Unis que, pour la première fois, le nombre total d'inscriptions aux programmes en ligne a dépassé celui des inscriptions de MBA à temps plein et en présentiel au cours de l'année universitaire 2020-21, selon les données du label américain Association to Advance Collegiate Schools of Business (AACSB) », a indiqué Sabrina White, vice-présidente de l'engagement scolaire et industriel au GMAC. « Les écoles de commerce se voient offrir une opportunité unique d'aligner les attentes et les résultats des diplômés et des employeurs compte tenu du fait que les programmes en ligne gagnent du terrain depuis la pandémie dans le secteur de l'enseignement supérieur en management. »

equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.