Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



bawat veut inscrire les actions de sa société au nasdaq first north premier growth market à stockholm


Rédigé le 19 Janvier 2022 à 12:05 commentaire(s) modifié le 21 Janvier 2022 - 12:43


(Equonet-Dakar) - Le produit de l'Offre sera utilisé pour soutenir la commercialisation mondiale de la solution thermique brevetée de Bawat pour le traitement des eaux de ballast afin de réduire l'impact environnemental du transport maritime international.


Le conseil d'administration de Bawat Water Technologies AB (« Bawat » ou la « Société ») a annoncé son intention d'inscrire les actions de la Société au Nasdaq First North Premier Growth Market à Stockholm et de procéder à une nouvelle émission d'Unités (l'« Offre ») au premier trimestre 2022. Selon un communiqué presse transmis à equonet, le produit de l'Offre sera utilisé pour soutenir la commercialisation mondiale de la solution thermique brevetée de Bawat pour le traitement des eaux de ballast afin de réduire l'impact environnemental du transport maritime international.

Bawat a été fondée en 2011 en tant que société d'ingénierie danoise Greentech pour créer une solution respectueuse de l'environnement au problème du traitement des eaux de ballast. La mission de la société est d'être le leader mondial reconnu des technologies de traitement de l'eau par la chaleur pour les applications maritimes, aquacoles et autres applications pertinentes. En 2017, Bawat a reçu une subvention européenne Horizon 2020 de 3 millions d'euros en reconnaissance du besoin environnemental urgent et de la nature innovante de la solution de l'entreprise. Le système breveté à base de chaleur de Bawat pour traiter les eaux de ballast des navires a reçu l'approbation de type de l'Organisation maritime internationale en 2019 et a enregistré sa première vente commerciale la même année. En 2020, le système a également été approuvé par la Garde côtière des États-Unis, faisant ainsi de Bawat la première et toujours la seule entreprise à recevoir des approbations de type de ces deux organismes de réglementation pour un système de traitement des eaux de ballast à base de chaleur.

Bawat est passé d'une start-up à une entreprise à grande échelle et est un cas à forte croissance. Sur la base des entrées de commandes actuelles et d'un solide pipeline de solutions de modernisation des navires existants, de nouvelles constructions de navires et de systèmes terrestres, la société s'attend à ce que ses nouvelles commandes en 2022 s'élèvent à au moins 5 millions d'euros. Bawat fournira des orientations supplémentaires dans le cadre du rapport intermédiaire du premier semestre 2022.

Marcus P. Hummer, PDG de Bawat, déclare :

"L'inscription publique de Bawat sur First North Premier est une prochaine étape logique pour nous et est soutenue par des nouvelles récentes. À la fin de l'année dernière, le département américain des Transports a choisi Bawat avant certains de nos plus grands concurrents pour mettre en place une installation terrestre de réception des eaux de ballast pour une période d'essai d'un an dans la région des Grands Lacs. Il s'agit d'un sceau d'approbation des autorités américaines qui recherchent de meilleures technologies pour protéger le plus grand système d'eau douce au monde. C'est d'autant plus encourageant que l'idée de traiter les eaux de ballast à terre est une pierre angulaire de notre stratégie de croissance. C'est un marché sur lequel nous occupons une position unique grâce à notre technologie, et un marché sur lequel nous pouvons proposer le traitement des eaux de ballast en tant que service pour générer de solides revenus récurrents. Il y a quelques semaines à peine, nous avons créé une nouvelle coentreprise basée aux États-Unis avec le spécialiste de la réception BWMS, Monstrant Viam LLC, spécifiquement pour exploiter ce que nous pensons être des opportunités importantes pour offrir le traitement des eaux de ballast en tant que service aux navires marins dans le golfe du Mexique. Nous avons également reçu récemment des bons de commande pour la modernisation de notre système à base de chaleur sur deux grands navires de croisière, les premières commandes d'une série pour le client, ainsi que deux bons de commande de modernisation d'un propriétaire de porte-conteneurs de Singapour, l'un de nos clients réguliers. Tout cela s'ajoute à un pipeline de ventes en pleine expansion, à la fois pour les rénovations, la construction de nouveaux navires et les solutions mobiles. Le produit de l'introduction en bourse nous permettra de tirer le meilleur parti de cette dynamique et de renforcer davantage notre présence commerciale et marketing à l'international.

equonet


Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies