Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



comment l'afrique peut relever les défis croissants de la politique monétaire


Rédigé le 4 Avril 2022 à 20:30 commentaire(s) modifié le 5 Avril 2022 - 12:49


(Equonet-Dakar) - Des outils tels que l'intervention de change peuvent atténuer les effets des chocs mais doivent être soigneusement pesés par rapport aux coûts potentiels à plus long terme, selon Tobias Adrian , Gaston Gelos et David Hofman des services du Fmi.


Les pays d'Afrique subsaharienne sont confrontés à d'importants défis de politique monétaire. La pandémie a entravé la croissance économique et, même maintenant, la reprise devrait laisser la production en dessous de la tendance d'avant la crise cette année. Plusieurs pays de la région ont également connu une augmentation de l'inflation, un défi qui est dans certains cas aggravé par la prédominance budgétaire découlant des niveaux élevés de la dette publique.

Bon nombre de ces économies pourraient également faire face à des sorties de capitaux alors que les principales banques centrales des économies avancées retirent leurs mesures de relance et augmentent les taux d'intérêt au cours de la période à venir. L'impact économique du conflit qui fait rage en Ukraine, y compris la forte hausse concomitante des prix de l'énergie et des denrées alimentaires, est susceptible d'aggraver encore les défis.

Comment les pays d'Afrique subsaharienne doivent-ils gérer cet environnement instable ?

Considérations relatives au taux de change

Les pays dotés de régimes de taux de change administrés ou de flottement libre bénéficient généralement d'un ajustement des devises, tout en concentrant la politique monétaire sur des objectifs nationaux.

Cela dit, de nombreux pays d'Afrique subsaharienne dotés de régimes de taux de change flottants présentent des caractéristiques et des vulnérabilités qui peuvent limiter les avantages de taux entièrement flexibles. Par exemple, les prix en monnaie dominante (c'est-à-dire des prix à l'exportation rigides en dollars américains) peuvent affaiblir les ajustements commerciaux bénéfiques associés aux taux flexibles.

De plus, des marchés peu profonds (c'est-à-dire des marchés à liquidité limitée) peuvent amplifier les mouvements des taux de change et entraîner une volatilité excessive. Les marchés des changes ont tendance à être peu profonds dans de nombreux pays de la région, comme en témoignent les écarts importants entre les cours acheteurs et vendeurs.

En savoir plus: https://blogs.imf.org/2022/04/04/how-africa-can-navigate-growing-monetary-policy-challenges/?utm_medium=email&utm_source=govdelivery .net

equonet


Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies