Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur le respect des obligations du secteur extractif sénégalais.



cyber-pirates et cyber-terroristes : le rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication avait pressenti le danger


Rédigé le 28 Mai 2023 à 20:20 | 0 commentaire(s) modifié le 30 Mai 2023 - 18:27


(Equonet-Dakar) - Le RESTIC soutient avoir prévenir l’Etat sénégalais sur les vulnérabilités des réseaux face aux cyber-pirates et cyber-terroristes.


Il y a seulement quatre mois le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (RESTIC) prévenait sur l’urgence de conjuguer nos forces et initiatives pour faire face aux cyber pirates et les nouveaux terroristes des temps modernes. Voici ci-dessus in extenso le texte du RESTIC.

Objet : le RESTIC appelle à conjuguer les forces et initiatives pour face aux cyberpirates et renforcer la sécurité numérique du Sénégal.
 

Le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (RESTIC) le nouveau ministre de l’économie numérique à coordonner  une initiative publique et privée d’envergure pour lutter contre la cybercriminalité et la cybersécurité  qui sont  un terrorisme d’un genre nouveau.  
 
 La cybercriminalité et la cybersécurité sont inséparables dans un environnement numérique interconnecté. La cybersécurité, ou la gestion de la cybercriminalité, désigne l’ensemble des outils, politiques, concepts de sécurité, mesures de protection, lignes directrices, approches de gestion des risques, actions, formations, meilleures pratiques, assurances et technologies qui peuvent être utilisés pour protéger le cyber-environnement et les biens des organisations et des utilisateurs, tels que les dispositifs informatiques, les applications et les systèmes de télécommunication.
 
Il est urgent de mettre en place un task force national de haut niveau pour conjurer ces nouveaux fléaux et délits qui font perdre des milliards aux administrations et entreprises privées.
 
Les données qui transitent dans les réseaux informatiques sont devenues un élément essentiel de toute économie moderne, c’est des sources indispensables dans nos civilisations qu’on appelle d’ailleurs écosystème digital. Ainsi les blocs de données ou big data sont devenues des cibles lucratives pour les groupes terroristes.
 
La sécurité doit être mise en œuvre d’une manière compatible avec les valeurs reconnues par les sociétés démocratiques, notamment la liberté d’échanger des pensées et des idées, la libre circulation des informations, la confidentialité des informations et des communications, la protection appropriée des informations personnelles, l’ouverture et la transparence.
 
Le RESTIC encourage le nouveau de l’économie numérique dans sa démarche inclusive et participative tout en insistant sur l’accélération des mesures pour l’émergence d’une économie numérique vibrante et génératrice d’emplois.
 
                                                                                              Le Bureau exécutif
                                                                                                                 P / o Moustapha Diakhate
                                                            
Moustapha DIAKHATE




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Juillet 2024 - 20:48 investissement et partenariat : la rupture actée

Mardi 2 Juillet 2024 - 17:44 amont pétrolier : ce bond décisif de 30 ans

Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies