Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.



l'accord d'exportation de céréales entre la russie et l'ukraine promet d'importants avantages pour les pays pauvres, si ça tient


Rédigé le 25 Juillet 2022 à 13:37 | 0 commentaire(s) modifié le 26 Juillet 2022 - 11:53


(Equonet-Dakar) - Si la Russie tient parole, les bénéfices seront immédiats. Les prix des céréales pourraient fléchir à mesure que davantage de céréales deviendront disponibles sur le marché mondial.


L'annonce que Moscou et Kyiv avaient signé un accord permettant à l'Ukraine de reprendre ses exportations de céréales a été accueillie avec un grand soulagement dans les capitales du monde entier. L'anticipation était que l'accord contribuerait à atténuer la crise alimentaire mondiale croissante. Un blocus des ports ukrainiens à la suite de la guerre avait laissé environ 22 millions de tonnes de blé, de maïs et d'autres céréales bloquées dans des silos. Mais l'optimisme a été de courte durée.

Une attaque au missile russe sur le port d'Odessa dans les 24 heures suivant la signature de l'accord a mis un point d'interrogation sur les intentions de Moscou. Néanmoins, l'espoir est que l'accord tiendra, ce qui, comme l'explique  Wandile Sihlobo, chercheur principal au département d'économie agricole de l'université de Stellenbosch, aura des avantages immédiats.

Les prix des céréales pourraient fléchir au fur et à mesure que l'offre deviendra disponible sur le marché mondial. Dans l'ensemble, ce serait un bon développement pour les consommateurs, en particulier ceux qui vivent dans les pays pauvres en développement.

Lire plus : L'accord d'exportation de céréales entre la Russie et l'Ukraine promet d'importants avantages pour les pays pauvres. Si ça tient
equonet



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies