Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



la sarabande des parvenus


Rédigé le 4 Novembre 2022 à 06:22 | 0 commentaire(s) modifié le 5 Novembre 2022 - 14:10


(Equonet-Dakar) – Seulement là où l’affaire devient tout simplement choquante c’est quand on retient que le Monsieur est un Fonctionnaire de l’Etat dont les émoluments mensuels connus ne dépasseraient pas la somme de deux million de francs. On est donc en droit de se demander où il aurait pris toute cette manne financière qu’il se permet de dilapider publiquement juste pour éblouir sa nouvelle femme.


L’Affaire n’en finit pas de faire le Buzz sur la toile . On y voit un haut, très Haut gradé de la Douane sénégalaise, fêter avec un faste inouï  son mariage avec sa 2ème épouse. Les commentaires disent qu’il aurait donné à sa nouvelle dulcinée des cadeaux plus que somptueux en termes de parures d’or, de voiture, de dot et autres dont le total dépasserait les cinquante millions de nos pauvres francs CFA.. Si c’était pour se faire voir,  on peut dire qu’il a atteint son objectif d’être bien vu car on ne parle que de lui dans toutes les chaumières et grands places du pays. Jusque-là, pas trop à en dire. Seulement là où l’affaire devient tout simplement choquante c’est quand on retient que le Monsieur est un Fonctionnaire de l’Etat dont les émoluments mensuels connus ne dépasseraient pas la somme de deux million de francs.  On est donc en droit de se demander où il aurait pris toute cette manne financière qu’il se permet de dilapider publiquement juste pour éblouir sa nouvelle femme. Sans compter ce qu’il a du débourser pour Madame la première en guise de compensation ou « takk deune ». Fallait pouvoir le faire et notre bonhomme l’a fait. Waw goor ! Il se raconte que devant de telles frasques, le Monsieur a été relevé vite fait de ses fonctions par son Boss et réaffecté à un autre poste plus discret au niveau central. On reste sidéré, révolté et ahuri devant la propension morbide de nombre de nos compatriotes très souvent nouveaux riches , à vouloir  toujours faire étalage de leur nouveau statut  «d’ayants » et encore  que cette richesse qu’ils aiment tant étalée à l’envi , est très souvent le fruit de rapines et autres indélicatesses inavouables dans leurs secteurs d’activités. Tant, Il est vrai que « le secret des grandes richesses sans cause apparente est toujours un crime resté impuni parce que proprement exécuté » comme nous le rappelle avec philosophie l’écrivain Mario PRUZZO dans son fameux livre «LE PARRAIN» retraçant la saga des CORLEONE aux USA et qui servira de trame au film éponyme,  qui sera  l’un des plus beaux films du cinéma contemporain. Et PRUZZO appelait crime tout ce qui était répréhensible. Du crime de sang, au haut vol en passant par les détournements, la concussion, les fausses facturations, les surfacturations, les trafics sous toutes ses formes : d’organes, de personnes, d’influence, de terres, de drogue, d’or, d’armes, de fausse monnaie, de passeports diplomatiques (ne suivez pas mon regard  deh) et autres, jusqu’à la délation, au mensonge, etc, etc..
Comme dans une sarabande endiablée, les parvenus sont toujours prompts à faire étalage de leur soudaine fortune très souvent mal acquise pour afficher leur nouveau statut … Quelle INDECENCE !! Et quelle injure aux milliers voire aux millions de sénégalais qui cherchent quotidiennement la queue du Diable afin de pouvoir la tirer.
Ces attitudes d’étalage de richesse sont l’apanage des parvenus qui semblent vouloir prendre une revanche sur la vie ou sur les autres qui les auraient « traumatisés » dans un passé pas trop lointain. Les exemples d’exhibitions indécentes de richesse, sont devenus pratiquement la norme dans notre pays si exsangue. 
Afficher ostensiblement et avec délectation, emphase et impudeur sa «supposée» richesse, est devenu un sport national voire une pathologie chez bon nombre de nouveaux riches sénégalais « ayant ». Chaque jour qui passe voit s’étaler dans les médiats et autres réseaux sociaux, les frasques ubuesques de ces nouveaux clowns de la société sénégalaise qui ne se rendent même pas compte du tort qu’ils se font à eux-mêmes et à leurs compatriotes à faire un étalage aussi indécent, insultant et misérabiliste de leur soudaine fortune.
Sur ce chapitre, on se souvient encore du voyage médical « touristique »  de ce haut magistrat sénégalais en France dans une clinique hyper huppée et qui n’avait pas hésité à accepter d’être un cobaye publicitaire pour dénigrer la famille médicale sénégalaise qui selon lui, manquerait de plateau technique et d’expertise pointue pour être digne d’ausculter son illustre corps d’homme de Loi.  Il n’avait même pas noté que le reportage en question portant le titre de «Tourisme médical» n’était pas si innocent. « Toubab moo garawe ».
On passe sur les nombreux publi-reportages de nouveaux riches comme ce Monsieur de la lutte ou ce chanteur pour midinettes ou encore ce griot d’Etat pour ne citer que ceux là, faisant visiter leur nouveau palais construit à coups de millions voire de milliards jusque dans ses moindres recoins par une meute de journalistes acquis à leur cause. Et dans un psittacisme puéril et cocasse, ils exhibent leurs meubles et équipements de très haut standing, leurs bibliothèques remplies de livres de valeur qu’ils n’auront  jamais l’occasion de lire parce que très souvent analphabètes ou juste semi-alphabétisés pour les plus chanceux. Tout cela, juste pour la frime. Car pratiquement, tous ces salons XXL richement meublés et dotés d’équipements domestiques de très haut standing, resteront inaccessibles même aux membres de la propre famille du maître des lieux et  demeureront fermés pour n’être ouverts que pour les hôtes de marque qu’on voudrait éblouir ou bluffer c’est selon. La famille - pour ceux d’entre eux qui ont la chance d’y habiter car ce n’est pas toujours le cas- se contentera très souvent d’un espace familial un peu excentré, avec un poste téléviseur Grand format et quelques fauteuils de seconde main. On connait la pratique. SHOCKING! Auraient dit les anglais.
Le summum de l’indécence et de l’exhibitionnisme sera atteint par cette dame qui s’alourdit  toujours de kilos de bijoux en or massif pour parader dans les rencontres censées être religieuses et dont le mari n’est dit-on, qu’un simple conseiller à la Présidence de la République. On aimerait vraiment savoir d’où elle tire toutes ces parures exhibées sans gène ni pudeur mais avec une délectation provocatrice pour ne pas dire insultante. L’indécence crasse accouplée à une inculture atavique donne un monstre social qui n’a de l’être humain que l’apparence.    
Il y’a de cela quatre ans en 2018 je crois, Monsieur le Ministre A.T WONE stigmatisait dans une de ses formidables contributions, le manque de solidarité des pays arabes musulmans entre eux et leurs folies dépensières dans les pays occidentaux, au mépris des urgences dans leurs propres pays et il demandait « de trouver l’erreur »
Et je me souviens lui avoir fait écho, en lui disant que l’erreur se trouve dans l’inconscience atavique des nantis devant la misère chronique des pauvres. L’erreur se trouve dans la folie factice des Riches pour les excès de toutes sortes au détriment de l’aide à leurs frères démunis. Quand on dépense des centaines de millions de dollars pour aménager un Boeing pour ses volatiles comme l’avait fait un prince arabe. Ou pour acheter des colliers en or pour ses moutons quand les autres frères, coreligionnaires et autres humains simplement manquent du minimum vital, on peut se poser la question de savoir où est la fameuse solidarité humaine qu’on aime tant chanter sur tous les tons ? Il y’a véritablement de quoi désespérer de la race humaine. A quoi sert toute une fortune évaluée en milliards de dollars pour une seule personne ? Si elle ne lui permet pas d’en utiliser une partie pour soulager ses frères qui sont dans des difficultés énormes de survie ?
 
Quels besoins extraordinaires peut-on avoir qui nécessiteraient de disposer en permanence de centaines voire de milliers de milliards de dollars ou de CFA quand on sait qu’un seul milliard égal à cinquante mille dollars par jour pendant cinquante ans et il en restera. Faites le calcul. Alors ? Assurément l’Homme riche est FOU et l’Homme très riche est DEMONIAQUE et MECHANT pour son prochain. Particulièrement l’homme devenu SUBITEMENT RICHE. Le malheur de nos pays sous-développés c’est que nos ploutocrates nouveaux n’ont aucune fibre patriotique ni sociale pour la grande majorité d’entre eux. Non seulement, ils spolient les deniers publics qui leur sont confiés pour gérer les structures qui leur sont confiées. Sur ce chapitre, les histoires de détournement de deniers publics sont devenues presque NORMALES tellement elles foisonnent dans ce pays et dans tous les secteurs de la vie économique et sociale. A chaque jour, son lot de malversations mises au grand jour. Mais  encore, ils utilisent leur fortune mal acquise pour des futilités. Comme épouser plusieurs femmes avec des dépenses somptuaires dans les baptêmes, les mariages et autres cérémonies de famille. Comme notre cher  douanier cité supra.
Ou s’exhiber sans retenue dans des accoutrements de clowns,  comme notre chère dame des « Magals et Gamous », parée d’or de la tête aux pieds. Ou encore pour les plus dépensiers, construire des maisons au luxe tapageur et très souvent inhabitées si ce n’est que par à-coups comme nos guignols cités plus haut. Et très souvent voire presque toujours, dépenser des fortunes dans les cérémonies ludiques en claquant allégrement des billets de banques : le fameux « battré» et tant d’autres futilités. TRISTE TOUT CA.  
Mais POUR AIDER et surtout BIEN AIDER SON PROCHE PARENT? JAMAIS. Pourtant, tous tant qu’ils sont, ont des parents ou des proches ou même des connaissances qu’ils savent très démunis et qui ont bien besoin d’être aidés ou simplement soutenus juste pour un léger mieux. TERRIBLE.
Sur ce chapitre, on pourra tout dire de Youssou NDOUR, sauf que lui au moins, a monté des entreprises et donc crée des emplois qui permettent à plus de deux cent de nos compatriotes de vivre dignement de leur travail. Chapeau l’artiste! De même, Sadio Mané a donné une belle claque de piqûre de rappel à nos nombreux nouveaux riches, en s’employant à soulager autant que faire se peut, ses proches, amis et compatriotes en PARTAGEANT...TOUT SIMPLEMENT. Ce qui lui a valu la reconnaissance de la planète FOOT et du monde entier par le prix SOCRATES récemment gagné. Il a compris lui que, pour avoir beaucoup reçu, ne serait-ce qu’en termes de bénédictions et prières profondes et véridiques ou « gaanes », il se doit de PARTAGER. « Motakh si kaw ci kanam reK  INCH CHA ALLAH . JAJEFFETTI NIANTHIO ».
Il serait vraiment salutaire que nos « nantis » qui sont légion dans ce pays, en prennent de la graine et participent à l’effort de solidarité sociale qui est l’ADN de la société africaine et sénégalaise en particulier et qu’on est train de perdre dans des conduites honteuses, superfétatoires et indignes d’un pays pauvre et très endetté (PPTE) comme le nôtre.
SECOUONS-NOUS ET CHANGEONS NOS HABITUDES MALSAINES POUR AVANCER ET FAIRE AVANCER NOTRE PAYS dans la voie de l’Emergence à laquelle nous aspirons TOUS.
 
DIEU Nous garde  et garde le Sénégal.

Dakar le 02/11/2022                                                                                                               
 
 Guimba  KONATE
DAKAR
guimba.konate@gmail.com
Guimba Konaté



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.